Sainte-Geneviève-des-Bois, le 1 4 juin 201 2

Lettre ouverte à Malek Boutih

Monsieur le candidat, Une émission télévisée sous un format de face à face avait été programmée par BFM TV pour que nous puissions aborder l’un et l’autre les grands enjeux de l’élection sur la 1 0ème circonscription de l’Essonne. De votre fait, sa programmation a été annulée car vous avez fait savoir que finalement vous ne souhaitiez pas ce débat entre nous alors même que l’une de vos militantes, conseillère municipale de Saint-Michel-sur-Orge m’avait demandé si j’accepterai un débat. Sachez que je le regrette vivement. J’aurais aimé vous rencontrer et vous poser les questions auxquelles les habitants de la circonscription peuvent légitimement attendre des réponses. Aussi je m’adresse à vous par écrit pour vous en faire part : 1 / Quelles sont vos propositions pour la circonscription et quels seront vos combats en matière de transports en commun, d’aménagement du territoire, de commerce de proximité, de développement économique, d’emplois, d’éducation, de réussite éducative ? 2/ Quelle est votre conception du rôle du député ? Sachant que vous avez indiqué qu’un député n’était pas un « super élu local » et que vous ne comptiez pas tenir ce rôle ... 3/ Si vous étiez élu député : comment utiliseriez vous les 6000 € d’indemnité de frais de mandat prévus pour payer des loyers de permanences locales et autres dépenses liées à l’exercice du mandat qui sont utilisables par les députés de façon libre (sans contrôle de l’administration) et non imposables et qui s’additionnent aux 7000 € d’indemnités de mandat ? 4/ Etes-vous pour ou contre le vote des étrangers ? Dans un rapport que vous avez remis récemment sur l’immigration vous avez indiqué que vous étiez défavorable au vote des étrangers, or la majorité à laquelle vous appartenez veut le mettre en place. 5/ La copropriété de Grigny 2, deuxième copropriété de France, est en extrême difficulté et beaucoup se demandent comment ils vont s’en sortir. Comment compteriez vous apporter une réponse aux co-propriétaires qui voient chaque jour les charges augmenter et la valeur de leur bien diminuer ? Seriez-vous prêt à revoir la loi de 1 965 sur les copropriétés ? 6/ Les personnels pénitentiaires de Fleury-Mérogis ont manifesté ces derniers temps leur mécontentement, comment compteriez-vous les accompagner et intervenir ?

7/ Estimez-vous normal que votre suppléant, le maire de Fleury-Mérogis, refuse de recevoir les personnels municipaux de sa ville, générant ainsi une grève et une manifestation alors que ceuxci réclament juste des conditions de travail décentes et des conditions de sécurité suffisantes pour les enfants dont ils ont la charge dans les centres de loisirs ? 8/ Un tract récent, diffusé dans toutes les boites aux lettres de la circonscription, dénonce un emploi de complaisance dont bénéficierait votre compagne à la mairie de Sainte-Geneviève-desBois. Je pense que les électeurs de la 1 0ème méritent de connaître toute la vérité pour voter en connaissance de cause. 9/ Si vous êtes élu, comment concilieriez-vous vos actions sur la circonscription avec les propos tenus par la nouvelle ministre de l’aménagement du territoire, en charge du Grand Paris qui est contre le projet du Grand Paris alors que c’est une chance pour l’Essonne et que nous nous sommes battus pour pouvoir en profiter ? Comment iriez-vous vous positionner face à ses propositions de légalisation du cannabis ? 1 0/ En tant que partisan de Ségolène Royal, qui défend depuis 2006 l'idée d'un encadrement militaire des mineurs délinquants, comment appréciez-vous la récente annonce de suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs par la Garde des Sceaux ? Je vous prie d'agréer, Monsieur le candidat, l'expression de mes républicaines salutations.

Marianne DURANTON