Vous êtes sur la page 1sur 46

La M.O., penser et agir dans la complexité du football

La pris de décision individuel et collectif face au

projet de jeu et le contexte:

Pourquoi?

Où?

Quand?

Comme?

1

MOTS CLES: structure, système, interaction, approche complexe,

catégories de temps et d’espace

. Ainsi « choisir » devient une tâche et « prendre une décision » une habileté.

RENDRE SIMPLE LA COMPLEXITE’ DU FOOTBALL A’ TRAVERS LA

SPECIFICITE’DE LA METHODOLOGIE OPERATIONNELLE

22 2

Bonjour à toute le monde! Je suis très heurex d’étre ici avec vous et nous ésperons de

répondre à vos aspettative. Je n’ai pas de recette à vous donner, je veux juste essayeur de vous donner un point de vue différent sur le foot. Avec l’espeir que ce que je vais à vous dire peut étre utile dans votre travail.

Je serai déja heureux si je peux vous amener à penser

3

LA COMPLEXITE’: plector plectus entrelacer/ tisser =

interdépendants

Elle peut se définir par :

-la grande variété des éléments ;

-le niveau hiérarchique de ces éléments ;

-la grande variété des liaisons entre ces éléments ;

-la non linéarité des interactions entre ces

éléments.

4

Principe d’émergence: le tout est plus que

la somme des parties.

Définis par leurs relations

La pensée complexe se fonde sur quatre principes :

celui d’émergence ;

celui de contrainte;

celui de la hiérarchie;

celui de l’auto-organisation.

Tous ces éléments sont agencés pour atteindre un ou

plusieurs objectifs communs.

5

Principe de contrainte: le tout est

moins que la somme des parties.

Cela signifie que les qualités et les propriétés des parties, considérées isolément, se diluent

dans le système.

Par exemple, dans un chœur . Pour grandes que soient les potentialités vocales de l’un ou

de plusieurs des participantes, ceux-ci doivent

les restreindre à ce qu’exige la totalité.

Ce phénomène a lieu dans toute relation organisationnelle

6

Principe de la hiérarchie.

il indique qu’un système donné est toujours le sous-système d’un système plus grand et est composé lui-même de systèmes plus petits. En

outre, selon le degré d’inhibition plus au moins élevé de leurs potentialités que le tout provoque en elles, les parties constituantes d’un système sont amenées, les unes plus, les autres moins, à se spécialiser toujours en faveur de la totalité;

à chaque niveau émerge des propriétés nouvelles et spécifiques

7

Principe de l’auto-organisation.

Les systèmes sont dynamiques, ils sont la source d’échanges incessants avec le milieu. Capacité de changer, tout en restant le même

=> émergence

Auto-contrôle: auto-organisation, auto-adaptation Environnement A P
Auto-contrôle: auto-organisation, auto-adaptation
Environnement
A
P

8

SYSTEME

« Ensemble organisé d’interactions entre des éléments ; du grec systema : qui tient ensemble, mais avec l’idée d’union (syn) en un tout organisé voire stable, histani, comportant la racine sta. Un système a une structure :

un ensemble d’éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d’un but .

99

Donc, on peut définir un système comme un ensemble d’éléments en interaction,

interdépendants et solidaires entre eux :

« toute modification de l’un de ses éléments agit à plus ou moins long terme sur tous les autres éléments qui le composent ». On considérera le football comme un système dans lequel s’emboîtent de sous-systèmes. Dès lors, on comprend pourquoi l’analyse systémique débouche

ou devrait déboucher sur l’analyse analityque.

1010

Exemples

Une fourmilière

Exemples Une fourmilière Une réunion de travail Un match de football 1111

Une réunion de travail

Exemples Une fourmilière Une réunion de travail Un match de football 1111

Un match de football

Exemples Une fourmilière Une réunion de travail Un match de football 1111

1111

Par rapport au schéma

Biologie et structures

Intelligence collective, Ant-like systems, … Systèmes multi-agents

Groupes sociaux Individus Organes Groupements cellulaires Cellules Molecules Atomes 1212
Groupes sociaux
Individus
Organes
Groupements cellulaires
Cellules
Molecules
Atomes
1212

Dans une approche moderne des sports collectifs, l'hypothèse

courante postule qu'une rencontre de football est

comparable à un système dynamique, car composé d’un

ensemble d'éléments en interaction finalisée. La finalité

oriente l’organisation en fonction d'un but est le gain du

match.

L'étude de l'interaction entre les joueurs, partenaires et/ou

adversaires, constitue l'élément pertinent déterminant toute analyse de ce système . Comprendre l'organisation du jeu et

sa logique d’affrontement constitue alors l'objectif premier de

toute étude. La notion d'organisation impose, en particulier

dans l'étude du jeu, la description de niveaux hiérarchisés et structurés de façon complexe, et pouvant fournir en soi un

objet d’étude.

1313

Définition

Le football, sport collectif interpénétré, peut se

définir comme un affrontement pour la

possession d’un ballon, entre 2 équipes

identifiées, sur une aire de jeu délimitée et

orientée, en respectant des règles, et finalisé par

l’atteinte des cibles qui détermine le gain du

match.

1414

Définition et enjeux des sports collectifs

Les sports collectifs se caractérisent par :

  • - la présence d’adversaires et de partenaires agissant

simultanément et contradictoirement dans des situations dont on ne peut jamais de façon certaine

prévoir l’issue et le déroulement ; (incertitude)

  • - la présence de cibles que le joueur, seul ou en équipe,

doit attaquer ou défendre ;

  • - la présence d’un ballon que seul ou en équipe doit

conserver ou s’approprier.

1515

LA COMPLEXITE’ du Football

Aspect physique Aspect mental INTERACTION Aspect tactique Aspect technique
Aspect physique
Aspect mental
INTERACTION
Aspect tactique
Aspect technique

1616

EST UN SPORT COMPLEXE GIOCO 1717
EST UN SPORT COMPLEXE GIOCO
EST UN SPORT COMPLEXE
GIOCO

1717

STRUCTURE DU FOOT

STRUCTURE DU FOOT Rapport de force des équipe rappresenté par les phases de jeu et par

Rapport de force des

équipe rappresenté par les phases de jeu et par

les transitiones

Interacion de

coopération et di

opposition

STRUCTURE DU FOOT Rapport de force des équipe rappresenté par les phases de jeu et par
STRUCTURE DU FOOT Rapport de force des équipe rappresenté par les phases de jeu et par

Auto-organisation

dinamique

individuel, de chaine, de ligne, de bloc, d’équipe

STRUCTURE DU FOOT Rapport de force des équipe rappresenté par les phases de jeu et par

pour atteindre le but en agent sur le temps et

l’éspace

1818

RAPPORT DE FORCE

RAPPORT DE FORCE 1919

1919

L’ analyse systémique des sports collectifs.

L'enjeu fondamental des sports collectifs pourrait être ainsi énoncé :

dans un rapport d'opposition, il s'agit de coordonner les actions

collectives afin de récupérer, conserver, faire progresser le ballon dans

le but d'amener celui-ci dans la zone de marque et demarquer.

A cet effet, le plus souvent il faut prendre de l'avance sur le

replacement défensif, conserver cette avance et réussir la réalisation. Exceptées pour les approches techniques fermées, toutes les didactiques des sports collectifs s'accordent plus ou moins sur le caractère continu et fondamentalement réversible du jeu. Les joueurs sont tour à tour défenseurs / attaquants, porteurs de balle ou partenaires, … en fonction des configurations du jeu et de l’alternance de la possession du ballon.

2020

La réversibilité des situations représente un aspect fondamental des sports collectifs en rapport avec

le fait que les équipes attaquent et défendent tour

à tour, et qu'il y a toujours une part de défense

dans l'attaque et une part d'attaque dans la

défense.

On peut ainsi parler d’une véritable "co- construction "du système attaque / défense, ce système se faisant et se défaisant au gré de

l'action.

2121

LES PHASES DE JEU

PHASE DE POSSESSION: très important

les temps de jeu dans l'utilisation de

tactiques et de l'action individuelle

LES PHASES DE JEU PHASE DE POSSESSION: très important les temps de jeu dans l'utilisation de
LES PHASES DE JEU PHASE DE POSSESSION: très important les temps de jeu dans l'utilisation de

LA TRANSITION

LES PHASES DE JEU PHASE DE POSSESSION: très important les temps de jeu dans l'utilisation de
LES PHASES DE JEU PHASE DE POSSESSION: très important les temps de jeu dans l'utilisation de

PHASE DE NON POSSESSION:

un comportement rationnel, jamais

instinctive, chaque choix doit être

conscient.

Système de matrice d'action en sport collectif

Système de matrice d'action en sport collectif 23 23

Une première approche macroscopique des conceptions

dominantes employé est organisé selon un double axe

"simplicité /complexité" et "particulier / général".

Ces axes déterminent quatre modalités d'apprentissage

présentant les caractéristiques particulières suivantes.

1) Simple / Particulier (approche associationniste)

2) Simple / Général (approche basée sur le transfert)

3) Particulier / Complexe (approche constructiviste)

4) Général / Complexe (approche écologique)

En fonction de telle ou telle composante

dominante de l'acte éducatif, l’intervenant peut

avoir recours à des approches variées qui sont

respectivement les approches :

-Analytique;

- Holistique; - Systémique.

Cependant, l’approche analytique apparaisse peu adaptés

pour des processus à structuration émergente, dans lesquels

les acteurs internes ou externes, uniques ou en groupes disposent structurellement d’une certaine autonomie pour

accomplir des activités comme c’est le cas pour le foot de haut

niveau.

L’action pratique a un début, un déroulement qui s’effectue à partir de l’action elle même et une fin qui ne peuvent être pris

séparément comme c’est le cas de l’analyse classique des

tâches qui sont le plus souvent atemporelles et dont le

dynamisme interne n’est que très peu considéré par

l’observateur.

Cette conception déterministe s’appuie sur l’idée que les

choses sont organisées de telle manière que leur état

présent est l’effet de l’état antérieur et la cause de celui

qui va suivre. Le développement des sciences du

complexe conduit à discuter ce déterminisme causal à la

base de bon nombre de réflexions usuelles en ce

domaine. En fait, l’analyse classique de la tâche telle

qu’elle a été utilisée dans l’approche de l’expertise rend

difficile de juger de la qualité et de la valeur adaptative

des heuristiques, stratégies et modes opératoires vis-à-

vis de la majorité des situations sportives qui elles, sont

pour une grande part dynamique.

Ce contexte d’actions et d’interactions remet en cause la vision

classique des connaissances comme simple stock résultant de

l’accumulation de l’information dans un processus linéaire,

Considérons un athlète en action et en situation : pluralisme des

sources d’information, hétérogénéité des valeurs de référence

issues de ces sources, interactions entre les systèmes normatifs,

niveaux d’action enchevêtrés, … beaucoup de questions de

l’action sportive sont difficilement décidables à l’avance, en

dehors du déroulement de l’action contextuelle.

Cette observation conduit à penser les environnements

sportifs comme étant complexes, dynamiques et que dans

ces situations de forte imprévisibilité, les « calculs »

individuels ne permettent pas de prendre une décision ou

de résoudre un problème de manière rationnelle (au sens ou il existerait une base de connaissances suffisante et qui permettrait de résoudre par application de ces

connaissances, les problèmes, ou du moins une part des

problèmes, liés à l’entraînement et à la performance de

haut niveau).

Les domaines dont il est question sont dynamiques et ils

évoluent continuellement

Ceci peut être vu comme une définition de la complexité qui

peut être comprise comme une propriété intrinsèque du

système et comme une propriété subjective liée aux acteurs

en présence. Ceci implique que pour chaque situation

plusieurs solutions satisfaisantes soient envisageables. Les activités de l’athlète peuvent donc s’envisager comme des actions contraintes, identifiables dans leurs contextes, par rapport à des buts qui sont à la fois imposés par des règlements ou des tactiques anticipées mais aussi et pour une large part autodéterminés. Les athlètes et leurs entraîneurs - sont alors engagés dans des activités qui ne sont pas des

tâches locales, délimitées, mais des systèmes d’activités

dynamiques et complexes dont la gouvernance s’effectue

principalement dans et par l’action.

Le but est de comprendre que les phénomènes non

seulement sont complexes mais qu'il faut une approche

complexe pour les appréhender. Et la M.O. remplit cet

objectif. Dans les systèmes complexes, contrairement aux systèmes simples, interviennent plusieurs variables dont

l'effet demeure insaisissable. Les systèmes complexes se

caractérisent aussi par un nombre élevé de composantes.

En matière de prise de décision dans les systèmes

complexes, il y a une diffusion des centres de décision et de

l'autorité. Enfin, la décomposition entre composantes est

faible.

modélisation du système complexe en football 323232

modélisation du système complexe en football

323232

Remarques!

Les agents d’un système multi-agents comme le Foot

sont engagés dans une tâche collective,

peuvent avoir des objectifs implicites ou explicites, compatibles ou

incompatibles, ..

partagent le même environnement,

interagissent de manière intentionnelle ou non

sont organisés selon des structures organisationnelles définies à priori,

ou émergentes (auto-organisation)

Dans le football la notion de décision s'impose de façon incontournable .

A la précision de l'exécution, la finesse des habiletés

motrices requises, leur variété, s'ajoute souvent la

nécessité de choisir entre plusieurs réponses possibles,

dans un temps réduit, Les choix ne se font pas au

hasard, ils résultent du décodage de la situation, de la

réduction de l'incertitude. Ainsi « choisir » devient une

tâche et « prendre une décision » une habileté.

Dans le football où l’incertitude est issue du milieu

naturel, la réussite dépend de la capacité de choisir une réponse appropriée en fonction de la lecture de

l'environnement changeant, tandis que dans les

activités duelles, le gain de l'affrontement ne dépend

pas du hasard mais de l'habileté à prendre l'adversaire en défaut et à déjouer ses projets.

ASPECT TECHNIQUE

ASPECT SOCIAL

ASPECT TECHNIQUE ASPECT SOCIAL CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE ASPECT PHYSIQUE ASPECT EMOTIONNEL 36 36
ASPECT TECHNIQUE ASPECT SOCIAL CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE ASPECT PHYSIQUE ASPECT EMOTIONNEL 36 36
CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE
CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE
ASPECT TECHNIQUE ASPECT SOCIAL CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE ASPECT PHYSIQUE ASPECT EMOTIONNEL 36 36
ASPECT TECHNIQUE ASPECT SOCIAL CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE ASPECT PHYSIQUE ASPECT EMOTIONNEL 36 36
ASPECT TECHNIQUE ASPECT SOCIAL CAPACITE’ TACTIQUE- STRATEGIQUE ASPECT PHYSIQUE ASPECT EMOTIONNEL 36 36

ASPECT PHYSIQUE

ASPECT EMOTIONNEL

36 36
36
36

Strategie/ Tactique

Pourquoi? S I T U A Comme? T Quand? I o N Où?
Pourquoi?
S
I
T
U
A
Comme?
T
Quand?
I
o
N
Où?

PERFORMANCE

PROJET DE JEU MENTAL TACTIQUE DECISION PHYSIQUE TECHNIQUE ESPERIENCE
PROJET DE
JEU
MENTAL
TACTIQUE
DECISION
PHYSIQUE
TECHNIQUE
ESPERIENCE

CAPACITE’ DECISIONNELLE

Aquérir

informations:

Elaborer

Archiver

informations:

informations:

- perçevoire; - réconnaitre;

- anticiper; - planifier;

- décider

- apprendre; - mémoriser;

- discriminer

- sélectioner;

- aquérir esperience

 

un action complexe…

un action complexe… Méthodologie LA CAPACITE’ DECISIONNELLE Communauté de pratique: l’ équipe Projet de jeu Stili
Méthodologie LA CAPACITE’ DECISIONNELLE
Méthodologie
LA CAPACITE’
DECISIONNELLE

Communauté de

pratique: l’ équipe

Projet de jeu

Stili cognitivi

Metacognition

Adaptation

Emotions

Modèles

précédénts

Zone de développement

proximale

Légitimation des differences

40

41
41

43 43

PROBLÈMES FONDAMENTAUX

Il s’agit pour le joueur :

  • - de s’adapter à des règles,

  • - de reconnaître des partenaires et des adversaires,

  • - d’agir, de réagir au sein d’un groupe constitué,

  • - de prendre des décisions dans l’action et de faire des

choix,

  • - de se construire des habiletés spécifiques,

  • - de se contrôler et d’oser prendre des risques,

  • - de mettre en oeuvre un projet collectif,

  • - de tenir des rôles (porteur de balle, appui, défenseur.)

Raffaele Di Pasquale Allenatore Uefa Pro
Raffaele Di Pasquale
Allenatore Uefa Pro

4646