Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais": Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais"

Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais": Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais"

DeTalmudiques


Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais": Retrouver André Schwarz-Bart 2/2 Le sauvetage du "cycle antillais"

DeTalmudiques

évaluations:
Longueur:
33 minutes
Sortie:
May 26, 2019
Format:
Épisode du podcast

Description

durée : 00:32:37 - Talmudiques - par : Marc-Alain Ouaknin - . * La Mulâtresse Solitude, un livre d'André Schwartz-Bart, lu par Guila Clara Kessous https://www.desfemmes.fr/livre-cd-audio/la-mulatresse-solitude/ L'invitée Née à Paris en 1947, Francine Kaufmann est professeure des  universités, chercheur et essayiste (littérature de la Shoah, traduction  juive et biblique, traduction pour les média), interprète de conférence  et traductrice de poésie.   Docteur ès lettres (1976), titulaire d'une maîtrise de théâtre  (1968), du diplôme supérieur d'hébreu de l'École des Langues Orientales   à Paris (1968) et  d'un diplôme de l'Institut de Communication Publique  de l'Université de Boston (1984), elle a été assistante de langue et de  littérature hébraïques à Paris III de 1969 à 1974, ainsi qu'à l'INALCO  et à l'Université de Paris VIII-Vincennes avant de s'installer à  Jérusalem en 1974.  Professeure retraitée de l'Université Bar-Ilan, en Israël, elle y a  enseigné de 1974 à 2011 au Département de traduction, d'interprétation  et de traductologie, qu'elle a dirigé à deux reprises. Elle fait partie  du corps enseignant de l'Institut Élie Wiesel, à Paris, depuis 2006.  Interprète de conférence (membre A.I.I.C.), elle est l'interprète d'hébreu en français dans les films de Claude Lanzmann : Shoah and Sobibor.  Elle a longtemps été réalisatrice de télévision et de radio {La Source  de Vie, Kol Israël, RCJ), et journaliste dans la presse juive. Elle a  réalisé des expositions sur André Chouraqui et André Schwarz-Bart et  elle est co-scénariste du film André Chouraqui, l'écriture des Écritures  (2010). (http://translation\.biu\.ac\.il/en/page/398).  Transition sonore Le site de l'Item (École Normale Supérieure) Séminaire Schwarz-Bart 2018-2019 (équipe « manuscrits francophones ») http://www.item.ens.fr/seminaire-schwarz-bart-2/ Quelques livres dont il a été question dans l'émission N°1 La Mulâtresse Solitude "De mère africaine - arrachée à son village de brousse par les  trafiquants d'esclaves - et de père inconnu - quelque marin du bateau  négrier voguant vers la Guadeloupe - elle n'est ni noire ni blanche, et  même ses deux yeux sont de nuance différente. Enfant, on la surnommera  cc Deux-âmes ». Et finalement c'est sous le nom de « Solitude » qu'elle  vivra à la Guadeloupe dans les familles de Blancs qui l'ont achetée,  puis parmi les troupes de Noirs révoltés qu'elle rejoindra à grand-peine  dans leurs refuges des forêts de la Soufrière.   L'histoire se passe d'environ 1760 à 1802. L'abolition de l'esclavage  décrétée par la Convention n'aura duré que le temps d'un rêve. Et  Solitude, près de l'Africain Maïmouni qu'elle a découvert dans la forêt  et dont elle partage la vie, a senti en elle-même « battre un cour de  négresse ». C'est elle, enceinte et soutenue par ses compagnons, qui  anime le dernier combat. Capturée, elle est pendue après avoir donné  naissance à son enfant. Tel fut le destin tragique d'un personnage bien réel, sous les couleurs  de la légende. L'auteur du Dernier des Justes en a rendu perceptibles «  le bruit et la fureur » à travers la musique et la tendresse." (Quatrième de couverture) N°2 Les ancêtres en Solitude Quatrième de couverture : Trois générations de femmes à la Guadeloupe depuis le milieu du XIXe  siècle jusqu'aux premières années du XXe : La première, Bébé, est la  fille de La Femme Solitude, une esclave devenue un personnage mythique ;  elle est achetée par la veuve d'un planteur. Elle est un peu sorcière,  voit des apparitions de Jésus.  Un pauvre blanc l'achète, "la met en  case", lui fait trois filles. Il finira par l'épouser avant de mourir.  La seconde, c'est Hortensia, une des filles de Bébé. L'esclavage a été  aboli mais rien n'a changé vraiment. Hortensia est, comme sa mère, une  étrange petite fille, avide de sortilèges, tentée par la révolte mais  prisonnière de sa condition. La troisième femme est la fille  d'Hortensia.  On l'appelle Mariotte.  Elle vit avec sa grand-mère, Man  Louise, s
Sortie:
May 26, 2019
Format:
Épisode du podcast