Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

HABITUDES #8 : Jonathan Lambert: HABITUDES // ÉPISODE N°8. 

Un épisode émouvant, intime, sur la transmission et l'héritage vestimentaire.  
Le père de JONATHAN LAMBERT était un élégant, un vrai, habillé en mesure, notamment par l'illustre maison Caraceni (Rome), passionné d...

HABITUDES #8 : Jonathan Lambert: HABITUDES // ÉPISODE N°8.  Un épisode émouvant, intime, sur la transmission et l'héritage vestimentaire.   Le père de JONATHAN LAMBERT était un élégant, un vrai, habillé en mesure, notamment par l'illustre maison Caraceni (Rome), passionné d...

DeHABITUDES


HABITUDES #8 : Jonathan Lambert: HABITUDES // ÉPISODE N°8.  Un épisode émouvant, intime, sur la transmission et l'héritage vestimentaire.   Le père de JONATHAN LAMBERT était un élégant, un vrai, habillé en mesure, notamment par l'illustre maison Caraceni (Rome), passionné d...

DeHABITUDES

évaluations:
Longueur:
27 minutes
Sortie:
30 sept. 2019
Format:
Épisode du podcast

Description

HABITUDES // ÉPISODE N°8. 

Un épisode émouvant, intime, sur la transmission et l'héritage vestimentaire.  
Le père de JONATHAN LAMBERT était un élégant, un vrai, habillé en mesure, notamment par l'illustre maison Caraceni (Rome), passionné de souliers, surtout Lobb, et fanatique de montres au point d'avoir fait développer, après des années d'exploration horlogère, ses propres modèles dans une manufacture. 
Son fils, humoriste et acteur de renom, n'a évidemment rien oublié de tout cela. 
Il raconte ici comment il perpétue aujourd'hui cet héritage vestimentaire, à sa façon, à la ville ou à la scène. 
Et en chaussettes de préférence.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
30 sept. 2019
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Dans HABITUDES, le podcast du magazine L'ETIQUETTE, des acteurs, des musiciens, des politiques racontent comment ils s'habillent. Et pourquoi. Parce qu'on ne s'habille jamais par hasard. Même quand on s'habille mal.