Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Les réseaux sociaux ont-ils trop d'influence sur les processus électoraux et démocratiques mondiaux ?: Épisode 240 : Les réseaux sociaux ont révolutionné la manière de faire de la politique. On ne fera plus jamais de la politique comme avant. La politique à la papa, c’est terminé comme dirait l’autre ! L'utilisation des médias sociaux en politique, notamment Twitter, Facebook et YouTube, a radicalement changé la façon dont les campagnes sont menées et la manière dont les électeurs interagissent avec leurs élus.

Les réseaux sociaux ont-ils trop d'influence sur les processus électoraux et démocratiques mondiaux ?: Épisode 240 : Les réseaux sociaux ont révolutionné la manière de faire de la politique. On ne fera plus jamais de la politique comme avant. La politique à la papa, c’est terminé comme dirait l’autre ! L'utilisation des médias sociaux en politique, notamment Twitter, Facebook et YouTube, a radicalement changé la façon dont les campagnes sont menées et la manière dont les électeurs interagissent avec leurs élus.

DeLe Super Daily


Les réseaux sociaux ont-ils trop d'influence sur les processus électoraux et démocratiques mondiaux ?: Épisode 240 : Les réseaux sociaux ont révolutionné la manière de faire de la politique. On ne fera plus jamais de la politique comme avant. La politique à la papa, c’est terminé comme dirait l’autre ! L'utilisation des médias sociaux en politique, notamment Twitter, Facebook et YouTube, a radicalement changé la façon dont les campagnes sont menées et la manière dont les électeurs interagissent avec leurs élus.

DeLe Super Daily

évaluations:
Longueur:
22 minutes
Sortie:
4 sept. 2019
Format:
Épisode du podcast

Description

Épisode 240 : Les réseaux sociaux ont révolutionné la manière de faire de la politique. On ne fera plus jamais de la politique comme avant. La politique à la papa, c’est terminé comme dirait l’autre ! L'utilisation des médias sociaux en politique, notamment Twitter, Facebook et YouTube, a radicalement changé la façon dont les campagnes sont menées et la manière dont les électeurs interagissent avec leurs élus.
Les réseaux sociaux ont changé la politique et les campagnes électorales
Et le tout premier cas d’école et bien c’est le président Barack Obama. Il a été le premier homme politique à exploiter le pouvoir des médias sociaux au cours de ses deux campagnes couronnées de succès.
Anticipant le potentiel de ces nouveaux médias, Barack Obama a recruté dès 2007 des experts comme Chris Hughes, cofondateur de Facebook alors tout juste âgé de 24 ans
En 10 ans il y a eu tellement de changement dans les outils mis à disposition des politiques

La possibilité d’adapter le message au public
Les campagnes politiques peuvent exploiter une mine d'informations ou d'analyses sur les personnes qui les suivent sur les médias sociaux et personnaliser leurs messages en fonction de données démographiques sélectionnées. Une campagne peut trouver qu'un message approprié pour les électeurs de moins de 30 ans ne sera pas aussi efficace que pour ceux de plus de 60 ans.

De mesurer l'opinion publique en direct
La valeur des médias sociaux réside dans son immédiateté. Les politiciens et les campagnes ne font absolument rien sans d'abord savoir comment leurs déclarations de politique ou leurs décisions joueront dans l'électorat.
Twitter et Facebook leur permettent d'évaluer instantanément la réaction du public à un problème ou à une controverse. Les politiciens peuvent ensuite ajuster leurs campagnes en conséquence, en temps réel, sans avoir recours à des consultants onéreux ni à des sondages coûteux.

Aujourd’hui l’impact des plateformes de médias sociaux sur nos processus démocratique est indéniable. Mais paradoxalement difficilement mesurable.

Les publicités ciblées au coeur de toutes les manipulation
Ces publicités sont bon marché, peu visibles des observateurs extérieurs et peu traçables, et permettent d’adresser des messages personnalisés à des segments de l’électorat sur les réseaux sociaux.
Manipulations de la Chine à HongKong
La Chine est le deuxième pays en terme de revenus publicitaires sur Facebook après les États-Unis.
La Chine surveille tout ce qui se passe sur les réseaux sociaux et à l’étranger aussi. Le meilleur moyen de contrôler l’image de la Chine à l’extérieur du pays est notamment d’utiliser le publicitaire sur les médias sociaux !
Par exemple, Xinhua News, a diffusé plusieurs annonces sur Facebook en rapport avec les troubles à Hong Kong en ciblant des pays comme les États-Unis, la Chine, l’Inde et le Mexique.
À Hong Kong une vague de manifestation anti-gouvernementale a eu lieu ces derniers temps contre un projet de loi visant à permettre l’extradition de personnes accusées de crimes contre la Chine continentale.
Les services publicitaires de Twitter ou Facebook sont donc utilisés comme outils de diffusion de la propagande du gouvernement Chinois.
Twitter et Facebook ont réagi en supprimant un certain nombre de comptes qui pourraient être contrôlés par l’État chinois.
Twitter a même déclaré avoir supprimé 936 comptes qui « tentaient délibérément et spécifiquement de semer la discorde politique à Hong Kong » et a affirmé qu’ils n’accepteraient pas de publicité de la part de médias controlés par l’État.
L'encadrement des publicités est très variable d’un pays à l’autre : elles sont globalement interdites en France pendant les périodes électorales, mais autorisées en Allemagne sous conditions, et ne sont quasi pas encadrées dans plusieurs autres pays de l’Union.

L’ingérence et les influences étrangères sur des élections nationales
En Irlande, le référendum sur l’IVG perturbé par des campagnes issues de l’étranger
Les publicit
Sortie:
4 sept. 2019
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Toute l'actualité social media servie sur un podcast. Tous les jours, on décrypte pour vous les nouveautés sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter, TikTok, tout y passe ! Le Super Daily est animé par Thibault Tourvieille de Labrouhe avec Adjan Chelil et Camille Poignant. Ce podcast vous est proposé par Supernatifs, l'agence experte en social media.