Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21: MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21
 

 
BRUNO JEUDY
 
Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »
 

 
DR PATRICK PELLOUX
 
Médecin urgentiste au SAMU de Paris
 
Président de l’Association de...

MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21: MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21 BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris Président de l’Association de...

DeC dans l'air


MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21: MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21 BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris Président de l’Association de...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
Jul 12, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

MACRON : QUELLES ARMES FACE AU DELTA ? – 12/07/21

BRUNO JEUDY
Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »

DR PATRICK PELLOUX
Médecin urgentiste au SAMU de Paris
Président de l’Association des Médecins Urgentistes hospitaliers de France (AMUF)

PR YVES BUISSON
Épidémiologiste - Président de la cellule Covid-19 de l’Académie nationale de médecine

SOAZIG QUÉMÉNER
Rédactrice en chef du service politique - « Marianne »

PR BRUNO LINA – En direct de Lyon
Virologue - CHU de Lyon
Membre du Conseil scientifique

Alors que la France est confrontée à une reprise de l’épidémie de Covid-19, le chef de l’Etat doit détailler ce soir à 20 heures son plan de bataille pour contrer la propagation du variant Delta, désormais majoritaire dans le pays. « Nous sommes au départ de quelque chose qui ressemble à une vague épidémique », a averti hier le ministre de la Santé. Plus de 4000 nouveaux cas de contamination sont désormais recensés chaque jour dans l’Hexagone, « ils pourraient devenir 6 000 dans une semaine, 10 000 dans quinze jours et monter au-dessus de 20 000 début août si nous n'agissons pas » a expliqué Olivier Véran.
 
Face au risque d’une quatrième vague rapique, un nouveau Conseil de défense sanitaire a été réuni ce lundi matin et de nouvelles mesures devraient être annoncées par Emmanuel Macron dans la soirée. Pour encourager les Français à se faire vacciner, il est question d’étendre le champ du passe sanitaire, de ne plus rembourser certains tests PCR et puis il y a le dossier de la vaccination obligatoire pour les soignants, en débat depuis plusieurs semaines.
 
Le Conseil scientifique, l’Académie nationale de médecine et l’Académie nationale de pharmacie se sont prononcés favorablement pour l’obligation vaccinale des soignants. Le professeur Didier Raoult, a également appelé à la « vaccination systématique des personnels soignants », pour contrer l’essor du variant Delta. Mais les réticences sont encore nombreuses chez les personnels de santé qui sont 40 % à ne pas être vaccinés. Et si certains comme François Bayrou poussent pour que le chef de l’Etat rende la vaccination contre le Covid obligatoire pour tous à partir de 12 ans, l’idée a été rejetée hier par le ministre de la Santé.
Aujourd'hui, selon Santé Publique France, environ 21,7 millions de Français ont reçu deux doses de vaccin et sont donc entièrement vaccinés, soit 32,4 % de la population. Environ 33,5 millions ont reçu au moins une injection : 11,8 millions de personnes sont donc en attente leur deuxième injection. Une fois qu'elles l'auront reçue, d'ici quelques semaines, 50 % de la population française sera complètement vaccinée.  Un chiffre important mais insuffisant pour obtenir l’immunité collective. D’après le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), avec le variant Delta, qui est entre 40 à 60 % plus transmissible que l'Alpha, il faudrait que 80, voire 90 % de la population soit vaccinée pour le stopper.
« Mon message est simple, il est de dire aux gens : faites-vous vacciner si vous ne l’êtes pas encore et surtout essayez d’avoir deux injections avant le mois de septembre », a encouragé Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, au micro de France Inter. Parallèlement les autorités sanitaires ont décidé de concentrer leurs efforts sur les populations et sur les régions encore peu vaccinées.
 
Dans le Var, l'une des destinations privilégiées des Français où l’on constate déjà une présence massive du variant Delta, la préfecture a décidé de maintenir certaines restrictions (obligation du port du masque dans certains lieux comme les gares et les marchés, interdiction de boire de l'alcool sur la voie publique). Parallèlement des autocars transformés en centres de vaccination mobiles vont circuler dans le département jusqu'au 12 août. Une façon d'inciter les habitants à recevoir une injection, en venant au plus près de chez eux.

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroli
Sortie:
Jul 12, 2021
Format:
Épisode du podcast