Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron: EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron

EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron: EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron

DeL'interview politique de Sonia Mabrouk


EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron: EXTRAIT - "C'est trop facile" : Pour Bernard Squarcini, le Maroc n'est pas à l'origine de l'espionnage d'Emmanuel Macron

DeL'interview politique de Sonia Mabrouk

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Jul 21, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Sur Europe 1, Bernard Squarcini, ancien patron de la DCRI (aujourd'hui DGSI) est revenu le ciblage de plusieurs personnalités politiques françaises, dont Emmanuel Macron, grâce au logiciel Pegasus. Une accusation "trop facile" pour l'ancien patron du Renseignement de l'Intérieur, qui estime que le Maroc est peut-être accusé à tord. 
Sortie:
Jul 21, 2021
Format:
Épisode du podcast