Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21: COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21
 

 
INVITÉS
 

 
DR PATRICK PELLOUX
 
Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF (Association de...

COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21: COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21 INVITÉS DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF (Association de...

DeC dans l'air


COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21: COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21 INVITÉS DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF (Association de...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
68 minutes
Sortie:
Aug 21, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

COVID : LA RENTRÉE MENACÉE PAR LE VARIANT DELTA – 21/08/21

INVITÉS

DR PATRICK PELLOUX
Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF (Association des Médecins Urgentistes hospitaliers de France)

DR ÉDOUARD OBADIA
Médecin réanimateur
Hôpital privé Claude Galien de Quincy-sous-Sénart

 
DR HÉLÈNE ROSSINOT
 Médecin de santé publique 

SOLVEIG GODELUCK
Journaliste santé – « Les Echos »

Le variant Delta continue d’inquiéter le monde. Une forte recrudescence de l’épidémie est constatée sur le continent asiatique. Dans les Antilles françaises également, l’épidémie continue de sévir alors que la vaccination patine. Les hôpitaux y sont en surcharge. Cette quatrième vague frappe la Martinique et la Guadeloupe avec une ampleur inédite. Ainsi, sur l’ensemble des morts recensés dans leurs hôpitaux depuis le début de la pandémie (671 personnes), près de 40 % (soit 263 personnes) l’ont été depuis le 1er juillet. Pour renforcer les équipes sur place, près de 300 soignants se sont envolés hier de l'aéroport d'Orly. Au total, ce sont plus de 900 professionnels de santé qui se sont rendus en Martinique et en Guadeloupe. Des évacuations sont prévues dans les jours et semaines à venir vers l’hexagone.
L’épidémie semble s’y stabiliser à un « mini-plateau » d’environ 20 000 contaminations par jour d’après Santé Publique France, bien que la circulation du virus causant le Covid-19 « reste intense ».
 
Si en métropole la situation sanitaire semble légèrement s’améliorer grâce à la vaccination, la rentrée scolaire et la présence du variant Delta, trois fois plus contagieux que les souches précédentes, inquiète. Les regards se tournent donc désormais vers les écoles, où les transmissions pourraient reprendre de plus belle. Le retour des vacances et la rentrée vont « rebattre les cartes » avec une « activité sociale plus intense » qui peut « influer sur le taux de transmission », selon l’épidémiologiste de Santé Publique France Daniel Lévy-Bruhl. Ce dernier a recommandé des « protocoles très stricts » dans les écoles, surtout pour les moins de 12 ans qui ne peuvent pas être vaccinés. Dans les collèges, les élèves de 6e non vaccinables côtoieront des élèves plus âgés, potentiellement vaccinés.
Pour l’épidémiologiste Mahmoud Zureik, signataire d’une tribune parue jeudi dans « Le Monde », le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer est « dans le déni » en pensant que les enfants se contaminent moins à l’école qu’en famille.
 
Même Israël, un des pays au monde les plus vaccinés, fait face à une flambée d'infections due au variant Delta. Près de 8 700 cas y ont été enregistrés sur la seule journée de mardi, contre une dizaine par jour fin juin. La semaine dernière, 120 personnes sont décédées, soit le double de tout le mois de juillet. La situation a poussé les autorités à lancer une campagne de rappel d'ores et déjà jugée positive. Israël est ainsi le premier pays au monde à avoir lancé une campagne générale de rappel de vaccin contre le Covid, soit l’injection d’une troisième dose. Car après un démarrage en trombe, la campagne de vaccination stagne depuis un moment dans le pays. 58% de la population a reçu deux doses de vaccin. Si la couverture vaccinale est donc importante, à peu près autant qu’en France, elle est loin d'être suffisante pour atteindre l'immunité collective. De nouvelles restrictions sont également mises en place dans ce pays.
 
La situation épidémique va-t-elle continuer à se dégrader dans les Antilles ?
Le protocole sanitaire prévu en milieu scolaire est-il à hauteur des enjeux ?
Comment expliquer qu’Israël, premier pays du monde à avoir lancé une vaste campagne de vaccination, soit confronté à une recrudescence de l'épidémie de Covid-19 ?
 
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 22h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro - Pascal Hendrick - Benoît Lemoine - Jean-François Verzele - Jacques Wehrlin 
PRODUCTION : Fr
Sortie:
Aug 21, 2021
Format:
Épisode du podcast