Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Que pèse le marché des purificateurs d'air ?: La pandémie de Covid-19 a attiré l'attention des pouvoirs publics sur l'intérêt qu'il y aurait à installer dans certains lieux, comme les salles de classe, des purificateurs d'air. Peu porteur jusque là, le marché représenté par ces...

Que pèse le marché des purificateurs d'air ?: La pandémie de Covid-19 a attiré l'attention des pouvoirs publics sur l'intérêt qu'il y aurait à installer dans certains lieux, comme les salles de classe, des purificateurs d'air. Peu porteur jusque là, le marché représenté par ces...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Que pèse le marché des purificateurs d'air ?: La pandémie de Covid-19 a attiré l'attention des pouvoirs publics sur l'intérêt qu'il y aurait à installer dans certains lieux, comme les salles de classe, des purificateurs d'air. Peu porteur jusque là, le marché représenté par ces...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Sep 9, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

La pandémie de Covid-19 a attiré l'attention des pouvoirs publics sur l'intérêt qu'il y aurait à installer dans certains lieux, comme les salles de classe, des purificateurs d'air. Peu porteur jusque là, le marché représenté par ces appareils devrait connaître une forte progression dans les années à venir.Un marché en forte progression...Équipés de diverses technologies, les purificateurs d'air ont déjà fait leurs preuves pour filtrer l'air ambiant des poussières ou des particules émises par la pollution urbaine.Mais c'est l'épidémie de coronavirus qui les a placés sur le devant de la scène. D'après certains scientifiques, ces appareils seraient les mieux à même d'éliminer les aérosols, composés des minuscules particules contaminées émises par la parole ou même la respiration.Or, la communauté scientifique s'accorde à penser, dans son ensemble, que ces nuages invisibles seraient les principaux vecteurs du virus. Les purificateurs d'air seraient donc particulièrement utiles pour apurer l'air des écoles, et notamment des salles difficiles à aérer. Cet air filtré serait plus sain qu'un air extérieur souvent vicié par la pollution urbaine.C'est pourquoi le marché représenté par ces appareils connaît plus qu'un frémissement. En effet, les ventes devraient passer d'une centaine de millions d'euros en 2020 à 500 millions à l'horizon 2030.Par ailleurs, le marché des purificateurs d'air devrait quadrupler d'ci une décennie et doubler à l'échelle mondiale durant la même période....Mais des limites qui pourraient le freinerIl reste que tous les scientifiques ne sont pas convaincus de l'efficacité de ces appareils pour débarrasser l'air de ses miasmes, et notamment des aérosols contaminés.Malgré l'avis favorable donné par les autorités compétentes, rien ne vaudrait, de leur point de vue, la ventilation naturelle assurée par l'ouverture régulière des fenêtres. L'air extérieur leur paraît préférable à une atmosphère qui, même filtrée par les purificateurs, reste confinée.Certains soupçonnent même ces appareils de renvoyer le virus. Par ailleurs, même si la mise au point d'un label est à l'étude, il n'existe guère de normes pour mesurer la qualité de ces appareils et guider les consommateurs dans leurs choix.Ce qui n'a pas empêché certaines collectivités locales de s'en doter d'ores et déjà.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Sep 9, 2021
Format:
Épisode du podcast