Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Au chevet des fleuves et rivières de notre planète: <p>Plus de la moitié des cours dʹeau mondiaux sont à sec au moins un jour par an, selon une étude franco-canadienne. Les raisons de cette perte de pérennité sont multiples.

On en parle avec Thibault Datry, directeur de recherche à lʹInstitut national français de recherche pour lʹagriculture, lʹalimentation et lʹenvironnement (Inrae), et Emmanuel Reynard, professeur de géographie physique à lʹInstitut de géographie et durabilité de lʹUniversité de Lausanne. Un dossier de Silvio Dolzan.</p>

Au chevet des fleuves et rivières de notre planète: <p>Plus de la moitié des cours dʹeau mondiaux sont à sec au moins un jour par an, selon une étude franco-canadienne. Les raisons de cette perte de pérennité sont multiples. On en parle avec Thibault Datry, directeur de recherche à lʹInstitut national français de recherche pour lʹagriculture, lʹalimentation et lʹenvironnement (Inrae), et Emmanuel Reynard, professeur de géographie physique à lʹInstitut de géographie et durabilité de lʹUniversité de Lausanne. Un dossier de Silvio Dolzan.</p>

DeCQFD - La 1ere


Au chevet des fleuves et rivières de notre planète: <p>Plus de la moitié des cours dʹeau mondiaux sont à sec au moins un jour par an, selon une étude franco-canadienne. Les raisons de cette perte de pérennité sont multiples. On en parle avec Thibault Datry, directeur de recherche à lʹInstitut national français de recherche pour lʹagriculture, lʹalimentation et lʹenvironnement (Inrae), et Emmanuel Reynard, professeur de géographie physique à lʹInstitut de géographie et durabilité de lʹUniversité de Lausanne. Un dossier de Silvio Dolzan.</p>

DeCQFD - La 1ere

évaluations:
Longueur:
18 minutes
Sortie:
Sep 13, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Plus de la moitié des cours dʹeau mondiaux sont à sec au moins un jour par an, selon une étude franco-canadienne. Les raisons de cette perte de pérennité sont multiples.

On en parle avec Thibault Datry, directeur de recherche à lʹInstitut national français de recherche pour lʹagriculture, lʹalimentation et lʹenvironnement (Inrae), et Emmanuel Reynard, professeur de géographie physique à lʹInstitut de géographie et durabilité de lʹUniversité de Lausanne. Un dossier de Silvio Dolzan.
Sortie:
Sep 13, 2021
Format:
Épisode du podcast