Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

D'où vient la ponctuation ?: Un texte ne nous paraît clair que s'il est accompagné de la ponctuation adéquate. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Les signes de ponctuation que nous connaissons ne se sont mis en place, de manière progressive, qu'à partir de la Re...

D'où vient la ponctuation ?: Un texte ne nous paraît clair que s'il est accompagné de la ponctuation adéquate. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Les signes de ponctuation que nous connaissons ne se sont mis en place, de manière progressive, qu'à partir de la Re...

DeChoses à Savoir


D'où vient la ponctuation ?: Un texte ne nous paraît clair que s'il est accompagné de la ponctuation adéquate. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Les signes de ponctuation que nous connaissons ne se sont mis en place, de manière progressive, qu'à partir de la Re...

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Sep 15, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Un texte ne nous paraît clair que s'il est accompagné de la ponctuation adéquate. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Les signes de ponctuation que nous connaissons ne se sont mis en place, de manière progressive, qu'à partir de la Renaissance.Les débuts hésitants de la ponctuationDurant l'Antiquité et jusqu'au début du Moyen-Âge, les textes étaient composés de séries de mots continues. Rien ne marquait la césure entre eux. C'était au lecteur, qui lisait à voix haute, d'isoler les mots de la phrase.Dès le IIe siècle avant J.-C., cependant, Aristophane de Byzance met au point une première forme de ponctuation. Il utilise un système de points qui a quelque équivalence avec notre actuelle ponctuation.Au début du XVe siècle, un grammairien italien, Gasparin de Bergame, rédige un premier traité de ponctuation.Le rôle de l'imprimerieDurant la Renaissance, les humanistes souhaitent rendre plus compréhensibles les manuscrits antiques qu'ils redécouvrent. Certains publient donc des traités où la ponctuation apparaît comme une manière de structurer la phrase et de mieux la comprendre.Ils inventent peu à peu les signes de ponctuation qui sont utilisés aujourd'hui. Ils recommandent ainsi de ponctuer les textes au moyen du point crochu, qui deviendra la virgule, du colon, qu'on appelle aujourd'hui le point, ou encore du point d'interrogation ou des parenthèses.Ces nouveaux signes de ponctuation ne trouvent leur utilité que dans le cadre de la nouvelle mise en page des textes permise par l'imprimerie, à partir du milieu du XVe siècle.Peu à peu , en effet, des sauts à la ligne structurent la page imprimée en paragraphes, introduisant ainsi des ruptures dans le texte. De même, des blancs séparent désormais chaque mot.Cette nouvelle disposition du texte, accompagnée de signes de ponctuation qui en soulignent l'articulation, se prêtent mieux à la lecture silencieuse.Jusqu'au XIXe siècle, pour autant, de nombreux auteurs ne se souciaient guère de la ponctuation. Ils en laissaient le soin aux imprimeurs. À partir de cette date, des écrivains la considèrent comme une part intégrante de leurs œuvres et lui prêtent une attention particulière.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Sep 15, 2021
Format:
Épisode du podcast