Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Avec la pandémie, notre rapport aux couleurs à changé. Quelles sont celles qui engagent ?

Avec la pandémie, notre rapport aux couleurs à changé. Quelles sont celles qui engagent ?

DeLe Super Daily


Avec la pandémie, notre rapport aux couleurs à changé. Quelles sont celles qui engagent ?

DeLe Super Daily

évaluations:
Longueur:
17 minutes
Sortie:
Sep 16, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Épisode 644 : La pandémie de COVID-19 a eu un impact sur notre quotidien , en modifiant nos habitudes d'hygiène, nos lieux de travail, notre manière de vivre ensemble. Elle a même eu un impact sur notre perception des couleurs. Qu’est-ce que la psychologie des couleurs ?La psychologie des couleurs est l’étude de la façon dont les couleurs que nous percevons influencent nos pensées et nos émotions.En 2008 Une expérience en Écosse et au Japon a montré que lorsque les lampadaires d’un quartier étaient équipés de lumière bleue, le taux de criminalité et de suicide de ce quartier diminuait de manière significative.La couleur est également fortement liée à la culture, à la langue et aux couleurs qui nous entourent au quotidienLe rose, par exemple, est une couleur romantique et la couleur de l'optimisme et du bonheur. Des chercheurs ont démontré que si vous peignez en rose les murs des classes de maternelle, les dessins des enfants sont plus positifs et plus joyeux. Les soleils sont plus gros, les nuages moins présents, les sourires plus marqués. Autre démonstration des effets du rose: Alexander Schauss, scientifique et directeur de l'American Institute for Biosocial Research, a fait peindre en rose les murs des cellules du centre correctionnel de la Marine américaine de Seattle. Une exposition de 15 minutes à cette couleur suffit pour faire réduire l'agressivité des détenus pendant 30 minutes. Le rose diminue le rythme cardiaque, la pression sanguine et les pulsations. C'est une couleur tranquillisante qui fait baisser l'agressivité, a conclu Alexander Schauss. Le blanc, c'est la couleur de la mort. Le paradis est blanc pour les Occidentaux. Ce sont dans les bureaux blancs que le risque de dépression est le plus important. On y travaille moins bien et moins vite. La saturation colorimétrique des alimentsOn a fait goûter à des consommateurs trois ketchups plus ou moins foncés, mais qui avaient le même goût. Résultat: le ketchup rouge foncé a été jugé beaucoup plus épicé que le rouge moyen ou que le rouge clair... Même type de résultat sur des enfants qui ont goûté des sirops de fruits au goût identique, mais avec des colorants plus ou moins saturés. Plus la couleur est saturée, plus il semble avoir un goût prononcé, ce qui est fondamental pour lutter contre l'obésité des enfants. Il suffit d'augmenter la perception du sucre par des couleurs plus vives. Le rouge est l’une des couleurs les plus importantes de la nature : c’est la couleur de la colère qui signale à l’autre de « reculer immédiatement sous peine de se faire attaquer ». C’est aussi la couleur des fruits mûrs comestibles, une information essentielle à la survie de nos ancêtres et à l’évolution de l’humanité.Les choses ont changé avec la pandémieLa pandémie de COVID-19 a eu un impact sur notre quotidien , en modifiant nos habitudes d'hygiène, nos lieux de travail, notre manière de vivre ensemble. Cela a même changé notre pensée créative.La pandémie de COVID-19 a eu un impact sur notre perception des couleurs. Les teintes qui apparaissent dans les campagnes marketing - celles qui ont le plus d’impact auprès des consommateurs - ont changé. Elles sont très différentes de ce qu'elles étaient avant la pandémie. ——Une étude proposé par shutterstock nous permet de prendre la mesure de tout ça.——Avant la pandémie : un monde glossy, fluo et néonLe domaine de la création numérique était un endroit beaucoup plus coloré avant que la pandémie ne frappe. Shutterstock base sont étude en croisant les requêtes effectués sur son moteur de recherche ainsi que les soumissions de visuels par les photographes indépendants avec lesquels la plateforme travaille.Résultat, avant la pandémie (début 2020), les néons , les pastels et une variété de teintes bien flashy dominaient le marketing et les créas Social Media.Les couleurs turquoise électrique, rouge pompier , pervenche et orange ont obtenu les taux de clics (CTR) les plus élevés pour la photographie. Dans le contenu vidéo, les palettes les plus
Sortie:
Sep 16, 2021
Format:
Épisode du podcast