Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

TikTok envoie les données de ses usagers en Chine ?: Une fois n’est pas coutume, le réseau social TikTok se retrouve à nouveau au cœur d’une polémique à propos des données de ses usagers. La Data Protection Commission (DPC) basée en Irlande a annoncé l’ouverture d’une enquête contre la semaine dernière, ...

TikTok envoie les données de ses usagers en Chine ?: Une fois n’est pas coutume, le réseau social TikTok se retrouve à nouveau au cœur d’une polémique à propos des données de ses usagers. La Data Protection Commission (DPC) basée en Irlande a annoncé l’ouverture d’une enquête contre la semaine dernière, ...

DeChoses à Savoir TECH


TikTok envoie les données de ses usagers en Chine ?: Une fois n’est pas coutume, le réseau social TikTok se retrouve à nouveau au cœur d’une polémique à propos des données de ses usagers. La Data Protection Commission (DPC) basée en Irlande a annoncé l’ouverture d’une enquête contre la semaine dernière, ...

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Sep 22, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Une fois n’est pas coutume, le réseau social TikTok se retrouve à nouveau au cœur d’une polémique à propos des données de ses usagers. La Data Protection Commission (DPC) basée en Irlande a annoncé l’ouverture d’une enquête contre la semaine dernière, soupçonnant le réseau social le plus populaire du moment d’envoyer de façon irrégulière des données en Chine et de ne pas suffisamment protéger celles des mineurs.Que dit le règlement européen sur la question ? Et bien qu’un service numérique ne peut transférer ses données vers un pays tiers QUE si le pays destinataire est aussi protecteur que l’Union européenne... ce qui, vous en conviendrez, n’est clairement pas le cas de la Chine. En fait, la DPC craint que les données des utilisateurs européens ne soient utilisées pour de la surveillance par la Chine. Pourquoi la Chine ? Et bien parce que TikTok appartient à l’une des plus grosses sociétés technologiques chinoises du nom de ByteDance. En 2020, l'administration Trump avait justement banni temporairement TikTok de l'App Store et du Google Play Store américain en raison de forts soupçons sur le transfert de données vers des serveurs chinois. Si le nouveau président Joe Biden a depuis levé les sanctions contre le réseau social, Tik Tok reste étroitement surveillé de l’autre côté de l’atlantique.Comme je vous le disais, l’un des points clé de l’affaire concerne le traitement des données des mineurs et l’interdiction d’accès aux mineurs de moins de 13 ans. Selon TikTok, d’importantes mesures ont été mises en œuvre, je cite, « pour protéger les données des utilisateurs, notamment les plus jeunes ». Et il est vrai qu’en janvier 2021, tous les comptes des moins de 16 ans ont été directement placés en privé.De ce fait, la DPC tient dans ses mains un dossier sacrément épineux et pourrait affecter la politique européenne toute entière sur la question des données. Car sur le continent, l’Irlande a une place très spéciale. Le pays accueille en effet beaucoup de sièges européens de géants du numérique, dont TikTok, grâce à sa fiscalité attrayante. Ce n’est donc pas une surprise si la DPC se retrouve régulièrement en première ligne pour faire appliquer le règlement européen sur la protection des données. En guise de sanction, le réseau social risque une amende qui pourrait atteindre jusqu’à 4% de son chiffre d’affaires.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Sep 22, 2021
Format:
Épisode du podcast