Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21: É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21
 

 
Invités :
 
BRUNO JEUDY
 
Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »
 

 
BÉRENGÈRE BONTE
 
Journaliste
 ...

É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21: É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21 Invités : BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » BÉRENGÈRE BONTE Journaliste ...

DeC dans l'air


É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21: É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21 Invités : BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » BÉRENGÈRE BONTE Journaliste ...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
Oct 9, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

É. PHILIPPE : UN NOUVEAU PARTI ET DES QUESTIONS – 09/10/21

Invités :
BRUNO JEUDY
Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »

BÉRENGÈRE BONTE
Journaliste
Auteure de « Le Sioux, les faces cachées d’Édouard Philippe »

AURÉLIE HERBEMONT
Journaliste – « RTL »

BERBARD SANANÈS
Politologue – Président de l’Institut de sondages Elabe

Les regards sont aujourd’hui tournés vers Le Havre, où le maire Edouard Philippe a annoncé la création de son parti politique, baptisé « Horizons ». Dans sa ville de Seine-Maritime, l'ancien chef du gouvernement a dévoilé les contours de ce parti en présence de nombreux parlementaires de la majorité, à deux cent jours de la présidentielle. Dans l’optique de 2022, cette structure est censée aider Emmanuel Macron à conquérir un nouveau mandat de cinq ans, Edouard Philippe ayant assuré le président de sa loyauté.
Les trois patrons des groupes parlementaires de la majorité étaient d’ailleurs présents : Christophe Castaner pour LREM, Patrick Mignola pour le MoDem et Olivier Becht pour Agir. L'initiative d'Edouard Philippe, qui reste la personnalité politique préférée des Français, est suivie de près par la majorité, qu’Emmanuel Macron tente de structurer au sein d'une « maison commune ». Dans la macronie, on s’interroge sur l'ancien Premier Ministre. On sent qu’il se prépare pour les élections législatives, avec en ligne de mire l’élection présidentielle de 2027.
Il a d’ailleurs déjà marqué sa différence avec le président à travers plusieurs propositions. Il s’est notamment dit favorable à la retraite à 67 ans et a également exprimé des doutes sur le revenu d’engagement qu’Emmanuel Macron souhaite mettre en place pour les jeunes. Il a souligné l'importance selon lui de mettre « de l'ordre dans les comptes et dans la rue ». Son positionnement est donc plus à droite que celui du parti présidentiel.
 
A droite, la position des Républicains est toujours aussi délicate. Le parti semble ne pas parvenir à sortir de ses problèmes. Déjà pris en étau entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour, qui ne cesse de grimper dans les sondages, il va avoir un souci supplémentaire avec la création du parti d’Edouard Philippe. Le parti n’a toujours pas désigné son candidat pour la présidentielle et le congrès, prévu en décembre, semble être dans une éternité. De plus, Xavier Bertrand continue de dire qu’il n’y participera qu’à condition d’être déjà l’unique candidat. Ces deux principaux adversaires, Michel Barnier et Valérie Pécresse, ne voient pas cette posture d’un bon œil et le font savoir.
 
Quoi qu’il en soit, les sondages de ces derniers jours semblent indiquer qu’une dynamique puissante a lieu à leur droite. Le phénomène Eric Zemmour n’en finit en effet plus de voir sa cote grimper. Un potentiel QG de campagne a déjà été loué au cas où, dans le 8ème arrondissement de Paris.
Mais pour mener une éventuelle - mais très probable - campagne électorale, sans la structure d’un parti pour l’appuyer, il faut donc au polémiste trouver des soutiens financiers. Charles Gave, riche entrepreneur, connu pour ses positions ultralibérales et identitaires, a assuré son soutien au polémiste de CNews, avec qui il partage la théorie du «grand remplacement». Mais il n’est pas le seul. De jeunes banquiers ou gérants de start-up sont également derrière le potentiel candidat. Ils restent dans l’ombre pour l’instant, beaucoup ne souhaitant pas s’exprimer sur le sujet. Certains ont un profil qui rappelle ceux des lieutenants d’Emmanuel Macron pendant la campagne de 2017.
 
A quoi joue Edouard Philippe avec son nouveau parti ?
Prise en tenaille entre Emmanuel Macron et Eric Zemmour, comment la droite peut-elle s’en sortir ?
Qui finance la presque-campagne d’Eric Zemmour ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions
Retrouvez C DANS L’AIR s
Sortie:
Oct 9, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv