Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Pourquoi le prix des voitures d'occasion grimpe-t-il ?: L'épidémie de Covid-19 a eu d'importantes répercussions sur l'industrie automobile, comme sur la plupart des autres secteurs économiques. Dans un contexte où les immatriculations de voitures neuves sont en baisse, la demande de véhicules...

Pourquoi le prix des voitures d'occasion grimpe-t-il ?: L'épidémie de Covid-19 a eu d'importantes répercussions sur l'industrie automobile, comme sur la plupart des autres secteurs économiques. Dans un contexte où les immatriculations de voitures neuves sont en baisse, la demande de véhicules...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi le prix des voitures d'occasion grimpe-t-il ?: L'épidémie de Covid-19 a eu d'importantes répercussions sur l'industrie automobile, comme sur la plupart des autres secteurs économiques. Dans un contexte où les immatriculations de voitures neuves sont en baisse, la demande de véhicules...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
4 minutes
Sortie:
Oct 19, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

L'épidémie de Covid-19 a eu d'importantes répercussions sur l'industrie automobile, comme sur la plupart des autres secteurs économiques. Dans un contexte où les immatriculations de voitures neuves sont en baisse, la demande de véhicules d'occasion est en forte progression, ce qui commence à pousser les prix vers le haut.Les Français plébiscitent les voitures d'occasionLes voitures neuves se vendent moins bien en France. En juillet 2021, les immatriculations avaient reculé de 35 % par rapport au même mois de l'année précédente. Et la vente de véhicules neufs a encore baissé de plus de 20 % en septembre 2021.Profitant du repli du marché des voitures neuves, celui de l'occasion connaît au contraire une réelle embellie.Il a en effet progressé de près de 13 % depuis le début de l'année 2021, avec une hausse de près de 6 % depuis septembre 2019. Désormais, il se vend en moyenne près de quatre véhicules d'occasion pour une seule voiture neuve.La pénurie des semi conducteursSi le marché des voitures neuves est en baisse, c'est surtout en raison de la pénurie des semi conducteurs, ces petits composants électroniques indispensables au fonctionnement des automobiles.De ce fait, les fabricants mettent plus de temps à produire leurs véhicules et les délais de livraison s'allongent.Des voitures d'occasion plus raresCes retards dans les livraisons de voitures neuves incitent donc les conducteurs à se tourner vers les véhicules d'occasion, au volant desquels ils peuvent revenir chez eux sans attendre. Mais cet engouement commence à entraîner une diminution du stock de voitures d'occasion, plus marquée pour les véhicules les plus récents.À la fin de l'année 2020, en effet, les vendeurs pouvaient encore compter sur un stock d'environ 500.000 véhicules d'occasion. Mais il avait déjà fondu de 20 % en août de l'année suivante, s'établissant à 400.000 voitures à peu près. Ce qui représente une baisse de 20 %.C'est ainsi que le stock des voitures d'occasion de moins d'un an s'est retrouvé à son plus bas niveau depuis deux ans. À terme, le marché des voitures d'occasion plus anciennes, comprises entre deux et cinq ans, devrait être touché à son tour par cette hausse des prix.Plus des trois quarts des concessionnaires auraient d'ailleurs déclaré qu'en raison de leur relative rareté, il était désormais plus difficile d'acheter une voiture d'occasion.Cette situation est aggravée par la tendance des entreprises à conserver plus longtemps leurs véhicules professionnels. Par ailleurs, les restrictions de circulation, la généralisation du télétravail et le ralentissement de l'activité économique liés à la crise sanitaire se sont traduits, en 2020, par la baisse de la production automobile.Par conséquent, moins de véhicules neufs ont été mis en circulation durant cette année, contribuant ainsi à une moindre alimentation du marché des véhicules d'occasion.Des prix en augmentationCe déséquilibre entre une demande toujours aussi forte et une offre qui commence à fléchir entraîne une augmentation des prix des voitures d'occasion. À cet égard, les spécialistes prévoient, dans les mois à venir, une hausse d'environ 10 % pour ce secteur. Les Français débourseraient alors, en moyenne, 1.000 euros de plus pour acquérir un véhicule d'occasion.Cette hausse n'est d'ailleurs pas partout la même. Ainsi, en Île-de-France, il faut presque débourser 20.000 euros, en moyenne, pour acquérir un véhicule d'occasion, ce qui représente une augmentation de prix de plus de 4 % depuis le début de l'année.Dans une région comme la Bretagne, le prix, plus modeste, s'établit à un peu plus de 16.500 euros. Mais ici, la hausse du prix des voitures d'occasion, de l'ordre de 7,5 %, est encore plus nette.Du fait de cette forte progression du...
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Oct 19, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !