Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21: CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21
 

 
Invités
 

 
ANTOINE BONDAZ
 
Chercheur spécialiste de la Chine
 
Fondation pour la recherche stratégique
 

 
PIERRE HASKI
 
Chroniqueur int...

CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21: CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21 Invités ANTOINE BONDAZ Chercheur spécialiste de la Chine Fondation pour la recherche stratégique PIERRE HASKI Chroniqueur int...

DeC dans l'air


CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21: CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21 Invités ANTOINE BONDAZ Chercheur spécialiste de la Chine Fondation pour la recherche stratégique PIERRE HASKI Chroniqueur int...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
Oct 19, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21

Invités

ANTOINE BONDAZ
Chercheur spécialiste de la Chine
Fondation pour la recherche stratégique

PIERRE HASKI
Chroniqueur international - « France Inter » et « L’Obs »

ARMELLE CHARRIER
Éditorialiste en politique internationale - « France 24 »

ALICE EKMAN
Sinologue
Auteure de « Rouge vif, l'idéal communiste »

Après être sortie vite et fort de la crise liée au Covid-19, la deuxième puissance économique mondiale connaît un sérieux coup de frein. Le PIB de la Chine a progressé de 4,9 % au troisième trimestre sur un an, selon les données publiées lundi à Pékin. Une performance que beaucoup de pays rêveraient d’égaler mais qui pour l’Empire du Milieu est la plus faible depuis le rebond post-Covid19. Surtout par rapport au trimestre précédent, la croissance chinoise est quasi nulle, progressant de 0,2 %, soit le deuxième trimestre le plus faible jamais enregistré depuis 2010 au moins, relève Capital Economics.
 
Alors pourquoi l’économie chinoise s’est-elle enrayée ? Avec la reprise économique mondiale, le géant asiatique fait face à des problèmes d'approvisionnement : outre les pénuries de composants et la flambée des coûts des matières premières qui impactent l’ensemble des économies du globe, « l'atelier du monde » est confronté à des coupures d'électricité massives, liées principalement à une pénurie de charbon. Un phénomène qui s'est étendu ces dernières semaines dans le pays, contraignant des usines à arrêter ou à réduire leur production dans une vingtaine de provinces. A cela viennent s’ajouter les difficultés connues par l’immobilier et la construction, deux secteurs qui tiennent une place considérable dans l’économie chinoise. (BNS). En cause : un resserrement des conditions de crédit et les déboires du géant Evergrande. En septembre, le promoteur a reconnu qu'il ne pourrait peut-être pas honorer tous ses engagements. Il traîne une ardoise estimée à près de 260 milliards d'euros, qui menace par effet de domino le reste de l'économie. Malgré une tempête sur les marchés financiers en septembre, Pékin n'a toujours pas dit s'il se porterait ou non au secours de l'entreprise au bord de la faillite.
 
Confrontée à une série de chocs, la croissance chinoise connait un net ralentissement qui inquiète le reste du monde, jusqu’en Europe - pour des raisons économiques, mais aussi de tensions géopolitiques. Car la situation est extrêmement préoccupante en mer de Chine. Depuis maintenant plusieurs semaines, les relations diplomatiques entre la Chine et Taïwan sont au plus mal, en particulier à cause du survol de plus de 150 avions de l’Armée populaire de libération au-dessus de la zone aérienne de défense de l'île, événement vécu comme une provocation à la suite des propos du président chinois. Xi Jinping avait début octobre, à l’occasion des commémorations du 110e anniversaire de la révolution de 1911, promis une « réunification » pacifique avec Taïwan et avait mis en garde les États-Unis et les pays européens sur les risques d’apporter leur appui à la jeune démocratie taïwanaise. « La question de Taïwan est une affaire purement interne à la Chine », avait-il martelé.
 
Depuis la tension est loin d’être redescendue : l'armée chinoise a condamné ce dimanche 17 octobre les Etats-Unis et le Canada qui ont envoyé en fin de semaine des navires de guerre dans le détroit de Taïwan, estimant que ces initiatives représentaient une menace pour la paix et la stabilité dans la région. De leur côté, les États-Unis se sont dit « très inquiets », après un article du Financial Times affirmant que la Chine a lancé un missile hypersonique en août dernier. Une affirmation démentie par l’Empire du Milieu.
 
Alors jusqu’où peut aller l’escalade entre Pékin et Washington ? La question taïwanaise peut-elle déclencher la Troisième Guerre mondiale ? Pourquoi le net ralentissement de la croissance chinoise inquiète-t-il l’Europe ? Depuis plusieurs mois le régime chinois opère un retour en force dan
Sortie:
Oct 19, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv