Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi les apiculteurs sont-ils mécontents ?: En raison de conditions météorologiques défavorables, la récolte de miel devrait être très médiocre en 2021. Les apiculteurs, qui tirent la sonnette d'alarme, parlent même d'une "année noire".


Une année calamiteuse


Selon les pré...

Pourquoi les apiculteurs sont-ils mécontents ?: En raison de conditions météorologiques défavorables, la récolte de miel devrait être très médiocre en 2021. Les apiculteurs, qui tirent la sonnette d'alarme, parlent même d'une "année noire". Une année calamiteuse Selon les pré...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi les apiculteurs sont-ils mécontents ?: En raison de conditions météorologiques défavorables, la récolte de miel devrait être très médiocre en 2021. Les apiculteurs, qui tirent la sonnette d'alarme, parlent même d'une "année noire". Une année calamiteuse Selon les pré...

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
27 oct. 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

En raison de conditions météorologiques défavorables, la récolte de miel devrait être très médiocre en 2021. Les apiculteurs, qui tirent la sonnette d'alarme, parlent même d'une "année noire".Une année calamiteuseSelon les prévisions, les apiculteurs devraient produire entre 7.000 et 9.000 tonnes de miel en 2021. Ce qui est nettement en deçà de la production des années précédentes.En 1995, elle se montait en effet à plus de 30.000 tonnes. Descendue à 10.000 tonnes en 2019, elle remonte à près de 20.000 tonnes l'année suivante, qui est donc une année faste pour le miel français.Dans certaines régions, les ruches ne donnent qu'environ 8 kilos de miel en 2021, contre 20 à 25 kilos pour une saison normale. Tous les miels de printemps, comme ceux d'acacia, de colza, de romarin ou de bruyère blanche, sont touchés par cette récession.En raison des mauvaises conditions climatiques, les abeilles n'ont pu sortir pour se nourrir et produire du miel. Même si elles sont alimentées par les apiculteurs, avec du sirop de glucose, de nombreuses abeilles devraient mourir durant l'hiver.De très mauvaises conditions climatiquesC'est ce que les apiculteurs appellent un véritable "dérèglement climatique" qui serait à l'origine de cette année catastrophique. En effet, après un hiver clément, le retour du froid au printemps, avec des périodes de gel, a compromis la production de miel.Celle-ci a besoin, pour porter tous ses fruits, d'un certain équilibre entre l'humidité et la chaleur. Or, le temps s'est plutôt caractérisé, durant cette année 2021, par une succession de périodes de froid, puis de pluie et de chaleur.Autrement dit, les abeilles se sont rarement trouvées dans les conditions propices à une bonne "miellée", comme disent les apiculteurs. Pour remédier à cette situation dramatique, ils ont demandé aux pouvoirs publics le déclenchement du dispositif de calamité agricole.Il est possible que cette baisse de la production de miel se traduise, à terme, par une hausse des prix. Mais il est probable que le miel français soit en partie remplacé, dans les rayons des magasins, par du miel en provenance de l'étranger.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
27 oct. 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Voir plus
Développez vos connaissances en économie !