Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Qui choisit le nom des tempêtes ?: Chaque année, des tempêtes et des ouragans frappent des régions du monde. Pour les identifier de façon plus commode, ces phénomènes climatiques portent des prénoms. Mais, au fait, qui décide de ces appellations et comment sont-elles choisies ?


Les or...

Qui choisit le nom des tempêtes ?: Chaque année, des tempêtes et des ouragans frappent des régions du monde. Pour les identifier de façon plus commode, ces phénomènes climatiques portent des prénoms. Mais, au fait, qui décide de ces appellations et comment sont-elles choisies ? Les or...

DeChoses à Savoir


Qui choisit le nom des tempêtes ?: Chaque année, des tempêtes et des ouragans frappent des régions du monde. Pour les identifier de façon plus commode, ces phénomènes climatiques portent des prénoms. Mais, au fait, qui décide de ces appellations et comment sont-elles choisies ? Les or...

DeChoses à Savoir

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Nov 7, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Chaque année, des tempêtes et des ouragans frappent des régions du monde. Pour les identifier de façon plus commode, ces phénomènes climatiques portent des prénoms. Mais, au fait, qui décide de ces appellations et comment sont-elles choisies ?Les organismes chargés de baptiser les tempêtesPlusieurs organismes se chargent du choix des prénoms qualifiant les tempêtes. En Europe, il s'agit du service météorologique de l'université libre de Berlin. Elle désigne les tempêtes par des prénoms depuis 1954. D'ailleurs, elle baptise aussi les dépressions et les anticyclones de la même façon.Cette besogne est dévolue à l'Organisation météorologique mondiale (OMM) pour le reste du monde. Elle délègue cette tâche à cinq organismes régionaux.Ceci étant, l'OMM ne désigne un phénomène climatique par un prénom que s'il dépasse une certaine ampleur. Ainsi, pour mériter ce privilège, une tempête doit être accompagnée de pluies diluviennes et de bourrasques dépassant 119 km/h.Le choix des prénomsLes organismes chargés de baptiser les tempêtes établissent plusieurs listes. En principe, chacune est composée de 21 prénoms, classés par ordre alphabétique.Ces listes contiennent autant de prénoms féminins que masculins. Jusqu'en 1979, l'OMM n'utilisait que des prénoms féminins. Depuis lors, elle a mis fin à cette pratique, jugée sexiste.En principe, les prénoms sont réutilisés. Ainsi, le prénom Cindy, choisi pour désigner une tempête en 2017, devrait être employé à nouveau en 2023. Sauf dans un cas cependant.En effet, les prénoms ayant servi à désigner des tempêtes particulièrement destructrices sont retirés des listes. C'est le cas du prénom Katrina, associé au terrible ouragan qui, en 2005, a ravagé les côtes de la Louisiane.En Europe, il est possible, en payant une certaine somme, de donner son nom à un phénomène climatique. Ainsi une dépression "coûte" un peu moins de 200 euros, contre environ 300 euros pour un anticyclone. Ce programme, nommé "adopt a vortex", existe depuis 2002.Enfin, les prénoms sont également choisis en fonction des régions que la tempête doit toucher. Ainsi, un typhon devant s'abattre sur le Japon portera de préférence un prénom local, plus facile à mémoriser par les habitants.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Nov 7, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Developpez facilement votre culture generale avec une nouvelle chose a savoir par jour !