Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21: MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21
 

 
Invités
 

 
BRUNO JEUDY
 
Rédacteur en chef du service politique – « Paris Match »
 

 
FANNY GUINOCHET - Éditorialiste
 
« France Info » et « La Tri...

MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21: MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21 Invités BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique – « Paris Match » FANNY GUINOCHET - Éditorialiste « France Info » et « La Tri...

DeC dans l'air


MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21: MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21 Invités BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique – « Paris Match » FANNY GUINOCHET - Éditorialiste « France Info » et « La Tri...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
66 minutes
Sortie:
Nov 10, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

MACRON : LE COVID, SON BILAN… SON PROGRAMME – 10/11/21

Invités

BRUNO JEUDY
Rédacteur en chef du service politique – « Paris Match »

FANNY GUINOCHET - Éditorialiste
« France Info » et « La Tribune »
Spécialiste des questions économiques et sociales 

NATHALIE MAURET
Journaliste politique - Groupe de presse régionale « Ebra » 

MATHIEU PLANE - Économiste
Directeur adjoint du Département Analyse et Prévision OFCE 
Quatre mois après sa dernière allocution télévisée, le chef de l'Etat s'est adressé une nouvelle fois aux Français, ce mardi 9 novembre, à 20 heures. Une neuvième intervention solennelle depuis le début de la crise du Covid-19 au cours de laquelle le président a annoncé des mesures pour doper le rappel vaccinal face au rebond de l'épidémie. Emmanuel Macron a ainsi indiqué que le maintien du passe sanitaire serait à partir du 15 décembre conditionné pour les personnes âgées de plus de 65 ans à la dose du rappel du vaccin contre le Covid-19. « Une campagne a été lancée depuis la fin de l’été, il nous faut aujourd’hui l’accélérer », a estimé le chef de l’État alors que les contaminations et les hospitalisations sont en augmentation dans le pays.
 
 A ce stade, seules 3,4 millions des 7,7 millions de personnes éligibles ( plus de 65 ans, personnes souffrant de comorbidités, soignants) ont reçu une dose de rappel destinée à compenser la perte de protection observée au bout de six mois. Mais comme cet été, le site Doctolib indique avoir été pris d'assaut après l’annonce du président.
 
Face à la recrudescence du nombre de cas de Covid à l’approche de l’hiver et des fêtes de fin d’année, le chef de l'Etat a indiqué vouloir ouvrir dès début décembre la campagne de rappel aux personnes de plus de 50 ans qui représentent aujourd’hui « 83 % des personnes en réanimation ». Par ailleurs, tous les assouplissements à un moment envisagés seront repoussés et le port du masque va redevenir obligatoire dans toutes les écoles primaires du pays à partir de lundi prochain.
 
Mais à cinq mois de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat  ne s’est pas contenté de parler du Covid-19. Il a aussi longuement vanté son bilan et esquissé ce qui serait son programme de futur candidat à sa réélection. Ainsi le président de la République a annoncé le maintien des prêts garantis par l’Etat jusqu’en juin 2022, le lancement d’un grand plan de rénovation de 500 établissements hospitaliers et de milliers de maisons de retraites à travers d’une aide exceptionnelle de 19 milliards. Défendant son action dans le domaine économique, Emmanuel Macron a mis en avant les chiffres de la croissance française, du « chômage au plus bas depuis 15 ans », mais aussi les 15 milliards d’euros depuis 2017 pour la formation et l’ «indispensable réforme de l’Assurance chômage » mise en œuvre à partir du 1er décembre. En revanche, la réforme des retraites sera, elle, repoussée au prochain quinquennat, mais elle devra être faite, selon Emmanuel Macron, en suivant des principes simples : « travailler plus longtemps en repoussant l'âge légal, aller vers un système plus juste en supprimant les régimes spéciaux (...), aller vers plus de liberté en permettant de partir en retraite progressivement. » Enfin « nous allons construire de nouveaux réacteurs » nucléaires et continuer les investissements dans les énergies renouvelables a promis le président sans donner plus de précisions.
 
Attendue, la prise de parole du chef de l’Etat a suscité depuis une avalanche de réactions dans l’opposition. Certains dénonçant un « discours de candidat, en campagne contre son propre bilan », d’autres évoquant un «aveu d'impuissance », un « président des riches », « homme des lobbys » ou « une tentative de hold-up » sur les idées de la droite.
 
Alors que retenir de l’intervention d’Emmanuel Macron ? Le président a-t-il convaincu les Français sur la 3e dose de vaccin ? Dans son discours, le chef de l’Etat a également insisté sur la « valeur travail » au centre de son action. Mais quelle est la sit
Sortie:
Nov 10, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv