Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Des contacts en VR grâce à ReSkin ?: Quand on parle de réalité virtuelle, l’un des grands défauts pointés du doigt par les observateurs est l’absence de perception du toucher. En effet, ce sens est clairement laissé pour compte dans cette technologie, qui fait déjà des merveilles en matiè...

Des contacts en VR grâce à ReSkin ?: Quand on parle de réalité virtuelle, l’un des grands défauts pointés du doigt par les observateurs est l’absence de perception du toucher. En effet, ce sens est clairement laissé pour compte dans cette technologie, qui fait déjà des merveilles en matiè...

DeChoses à Savoir TECH


Des contacts en VR grâce à ReSkin ?: Quand on parle de réalité virtuelle, l’un des grands défauts pointés du doigt par les observateurs est l’absence de perception du toucher. En effet, ce sens est clairement laissé pour compte dans cette technologie, qui fait déjà des merveilles en matiè...

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
Nov 14, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Quand on parle de réalité virtuelle, l’un des grands défauts pointés du doigt par les observateurs est l’absence de perception du toucher. En effet, ce sens est clairement laissé pour compte dans cette technologie, qui fait déjà des merveilles en matière d’immersion visuelle ou sonore. On pourrait également parler du goût et de l’odorat, même si ces derniers sont un peu de second plan dans ce domaine. Quoiqu’il en soit, les chercheurs en intelligence artificielle de Facebook, aujourd’hui devenu Meta, ont présenté le 1er novembre la combinaison ReSkin, capable de capter les contacts et de les faire ressentir à son porteur.Si les équipes de Mark Zuckerberg ont réussi à mettre au point une telle technologie, pourquoi cela n’a-t-il pas vu le jour avant ? La réponse est simple : un prix bien trop élevé et des capteurs trop fragiles. En clair, l’investissement ne valait tout simplement pas le coup… jusqu’à aujourd’hui ! En effet, Meta a tout simplement révolutionné l’approche des combinaison VR pour ressentir les contacts. Sur la forme, on dirait presque une combinaison de plongée. Mais qu’on ne s’y trompe pas, il s’agit là d’une étape importante pour le métavers de Facebook.La grande question en suspens, comment cette combinaison fonctionne-t-elle ? Quatre mots : apprentissage automatique et détection magnétique. Dans le détail, Meta explique que son équipement est fabriqué avec un matériau de moins de 3 millimètres, et contient des particules magnétiques. Concrètement, lorsqu’un contact est effectué dans le monde virtuel, les particules se mettent en mouvement. Un capteur enregistre alors cette variation et l’envoi directement jusqu’à une intelligence artificielle chargée d’estimer la force du contact et l’endroit sur le corps. Au total ce sont pas moins d’une centaine de touchers humains différents que l’IA a intégré dans sa base de donnée, de quoi déjà créer une large palette de sensation estimée à environ 50 000 interactions différentes.Côté tarif, Meta se montre clairement imbattable. D’après eux, produire 100 combinaisons ReSkin permet de faire baisser la facture au prix dérisoire de seulement 6 dollars... un chiffre qui pourrait encore baisser en cas de production massive, et donc rendre cet équipement accessible à toutes les bourses. Si l’on ne sait pas exactement depuis combien de mois, voir d’année Meta travaille sur cet équipement, les scientifiques estiment que leur système est déjà au point et que des chercheurs extérieurs pourront s’en emparer pour différentes applications prochainement. D’après eux, je cite « ces avancées devraient rendre la perception tactile beaucoup plus accessible et attrayante […] Les capacités de détection de l'IA iront au-delà de ses compétences actuelles en matière de vision et de son à l’avenir ». Si l’avenir justement semble radieux pour la réalité virtuelle et cette combinaison ReSkin, le média américain CNBC rappel qu’aucune étude menée par une autre organisation que Facebook n’a été réalisé pour l’instant, et qu’il est donc un peu tôt pour s’extasier dans preuve tangible que cela soit vraiment révolutionnaire.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Nov 14, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.