Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

Voiture électrique : plus polluante à produire qu’une thermique ?: Si les voitures électriques sont bien souvent valorisées par le fait qu’elles n’émettent pas de gaz à effet de serre ni de particules fines lors d’un trajet, cette technologie fait face à de nombreuses critiques, sur son autonomie, mais aussi sur la po...

Voiture électrique : plus polluante à produire qu’une thermique ?: Si les voitures électriques sont bien souvent valorisées par le fait qu’elles n’émettent pas de gaz à effet de serre ni de particules fines lors d’un trajet, cette technologie fait face à de nombreuses critiques, sur son autonomie, mais aussi sur la po...

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Voiture électrique : plus polluante à produire qu’une thermique ?: Si les voitures électriques sont bien souvent valorisées par le fait qu’elles n’émettent pas de gaz à effet de serre ni de particules fines lors d’un trajet, cette technologie fait face à de nombreuses critiques, sur son autonomie, mais aussi sur la po...

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
Nov 21, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Si les voitures électriques sont bien souvent valorisées par le fait qu’elles n’émettent pas de gaz à effet de serre ni de particules fines lors d’un trajet, cette technologie fait face à de nombreuses critiques, sur son autonomie, mais aussi sur la pollution de ses batteries. Aujourd’hui, c’est au tour du constructeur Volvo de critiquer les voitures électriques. Le constructeur suédois estime que leur production est plus polluante que pour les voitures diesel ou essence.Pour prouver ses dires, Volvo a publié une étude sur le bilan carbone complet de la fabrication de son modèle C40 Recharge, la seconde voiture électrique de la marque. Objectif, la comparer avec la production d'un XC40 avec moteur thermique. Les résultats montrent que la fabrication d'un C40 Recharge génère 70% d'émissions de Co2 supplémentaires par rapport au XC40. À noter que les deux véhicules sont construits dans la même usine Volvo, sur la même chaîne d'assemblage et qu'ils partagent un grand nombre de composants.D'après le constructeur automobile, c'est la production de la batterie électrique qui augmente la quantité de CO2. Une voiture électrique arriverait donc sur le marché en ayant déjà pollué davantage qu'une voiture à combustion. C'est seulement à partir du moment où elle arpentera les routes se montrera finalement plus écologique qu'un véhicule thermique. Pour qu’une version électrique parvienne à rattraper l'excédent de CO2 émis pendant sa conception, elle devrait selon Volvo impérativement rouler plus de 200 000 km avant de passer par la case recyclage.Alors critiquer c’est bien, mais le constructeur suédois propose aussi des solutions. Afin de réduire la quantité de CO2 lors de la production des batteries électriques, Volvo recommande de se tourner vers les énergies propres dès la fabrication. Ainsi, un C40 aura une empreinte CO2 d’environ 27 tonnes pendant son cycle de vie si l'électricité provient de sources propres. Si ce n'est pas le cas, un C40 Recharge peut générer plus de 50 tonnes de CO2.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
Nov 21, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.