Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $9.99/mois.

AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21: AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21
 

 
Invités
 

 
YVES THRÉARD
 
Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro »
 

 
PR ÉRIC CAUMES
 
Infectiologue - Hôpital Hôtel-Dieu
 ...

AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21: AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21 Invités YVES THRÉARD Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro » PR ÉRIC CAUMES Infectiologue - Hôpital Hôtel-Dieu ...

DeC dans l'air


AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21: AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21 Invités YVES THRÉARD Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro » PR ÉRIC CAUMES Infectiologue - Hôpital Hôtel-Dieu ...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
66 minutes
Sortie:
Nov 22, 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

AUTRICHE, GUADELOUPE… 5e VAGUE DE COLÈRE – 22/11/21

Invités

YVES THRÉARD
Éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction « Le Figaro »

PR ÉRIC CAUMES
Infectiologue - Hôpital Hôtel-Dieu
Auteur de « Urgence Sanitaire »

NICOLAS BERROD
Journaliste spécialiste des questions de santé « Le Parisien »

SOAZIG QUÉMÉNER
Rédactrice en chef du service politique « Marianne »

En Europe, redevenue l'épicentre de l'épidémie de Covid-19, le nombre des contaminations flambe, les restrictions sanitaires sont renforcées et les colères grondent. En Autriche, officiellement reconfinée depuis ce lundi pour endiguer la propagation du virus, quelque 40 000 personnes sont descendues dans la rue samedi pour crier à la « dictature » à l’appel du parti d’extrême droite FPÖ. Les Pays-Bas font face depuis trois jours à une série de troubles liés aux nouvelles restrictions sanitaires mises en place dans le pays. Des actes de « violence pure » de la part d’« idiots », a jugé ce lundi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte. A Bruxelles, en Belgique, des heurts ont aussi émaillé dimanche le rassemblement de quelque 35 000 manifestants, selon la police, opposés à de nouvelles mesures. La Belgique a annoncé la généralisation du port du masque et rend également le télétravail obligatoire quatre jours par semaine dès ce lundi pour les emplois qui le permettent en vue d’enrayer le fort rebond de l’épidémie dans le pays.
 
Cette propagation rapide du virus touche aujourd’hui tous les pays d’Europe y compris la France. Dans l’Hexagone, où l’on a une « augmentation des cas de quasi 80 % en une semaine », la « 5e vague commence de façon fulgurante » a alerté le porte-parole du gouvernement dimanche. Gabriel Attal a également dénoncé hier la violence des actions menées par des opposants au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale des soignants en Guadeloupe, déplorant que des « soignants [soient] menacés » et que « des pharmacies [soient] empêchées d’ouvrir ». Ces derniers jours la grève générale des opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des personnels soignants a viré à l'émeute dans l’île. Dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu'un couvre-feu venait d'être instauré, des pharmacies et des commerces de téléphonies ont notamment été pillés. Le gouvernement a décidé d'y envoyer une cinquantaine de membres du GIGN et du Raid, en complément des 200 policiers et gendarmes déjà appelés sur place.
 
La situation est « très explosive » a estimé ce lundi Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a appelé à ce que « l'ordre public soit maintenu » pour retrouver « la quiétude », « le calme », « le respect de chacun », et mis en avant l’importance d’ « expliquer, expliquer, expliquer. Convaincre, convaincre, convaincre. » Des injonctions qui font référence à la vaccination contre le Covid-19, alors que la grève a démarré il y a maintenant sept jours en opposition aux suspensions de contrats qui menacent les pompiers et le personnel soignant non vaccinés.
 
Depuis l’été, les Antilles sont touchées de plein fouet par l’épidémie de Covid-19.  Malgré l’envoi de plusieurs centaines de soignants hexagonaux, les services de réanimation antillais ont très vite été débordés et tragiquement contraints de trier leurs patients. Pour autant si le taux de vaccination a progressé en Guadeloupe, avec désormais un taux de près de 90 % des soignants vaccinés, il ne dépasse pas 35 % dans la population générale (33 % en Martinique).
 
Comment expliquer que ce refus de la vaccination connaisse une telle ampleur aux Antilles ? Quelle est aujourd’hui la situation sanitaire en Guadeloupe et en Europe ? Se dirige-t-on vers une polarisation entre vaccinés et non-vaccinés ?
 
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AI
Sortie:
Nov 22, 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv