Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Une réinfection par le Covid-19 est-elle moins grave ?

Une réinfection par le Covid-19 est-elle moins grave ?

DeChoses à Savoir SANTE


Une réinfection par le Covid-19 est-elle moins grave ?

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
12 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

Pour rares qu'ils soient, les cas de réinfection au Covid-19 n'en existent pas moins. L'une des questions qui se pose alors est de savoir si, dans ce cas, les symptômes ressentis sont moins graves.Une maladie moins grave en cas de réinfection ?À ce jour, plusieurs études ont pris pour objet ces cas de réinfection au Covid. L'une d'elles, menées au Qatar, a porté sur plus de 1.300 personnes, qui, trois mois après avoir été infectées, ont eu un résultat positif à un test PCR.Les résultats d'ensemble de cette étude se sont révélés très rassurants. Si l'on en croit ces conclusions, les patients réinfectés par le virus du Covid auraient 90 % de risques en moins de subir une hospitalisation ou de décéder de la maladie.Dans le groupe des personnes réinfectées, aucune n'était décédée ou n'avait même été hospitalisée. Un patient attrapant de nouveau la maladie n'en développerait donc que des formes légères.Être contaminé par ce virus procurerait donc une véritable protection. Même si elle ne fait pas l'objet d'un véritable consensus scientifique, sa durée pourrait être d'au moins six mois.Un optimisme à tempérerUn tel optimisme doit pourtant être tempéré. D'abord parce que les résultats de l'étude citée sont généraux. Une autre étude, de vaste ampleur, s'est efforcée de les affiner.Elle a ainsi analysé 10 millions de tests, passés par plus de 4 millions de personnes. Les chercheurs se sont concentrés sur les patients testés positifs à deux reprises, à au moins trois mois d'intervalle.Ils ont alors constaté que que les personnes de plus de 65 ans avaient plus de risques d'être réinfectées. En effet, leur protection contre une telle réinfection ne serait que de 47 %, contre plus de 80 % chez les moins de 65 ans.Par ailleurs, certains médecins considèrent que les anticorps de certains patients, loin de barrer la route au virus, les introduiraient plus facilement dans l'organisme. Ce phénomène se traduirait par une série de réinfections, qui expliqueraient notamment les graves rechutes de certains malades, plusieurs jours après l'apparition des premiers symptômes. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
12 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !