Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21: OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21
 

 
Invités :
 
DR PATRICK PELLOUX
 
Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF
 
Association des Médecins Urgentistes de France
 

 
...

OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21: OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21 Invités : DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF Association des Médecins Urgentistes de France ...

DeC dans l'air


OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21: OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21 Invités : DR PATRICK PELLOUX Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF Association des Médecins Urgentistes de France ...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
18 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Description

OMICRON : OBLIGATION VACCINALE « DÉGUISÉE » - 18/12/21

Invités :
DR PATRICK PELLOUX
Médecin urgentiste au SAMU de Paris - Président de l’AMUF
Association des Médecins Urgentistes de France

DR FAÏZA BOSSY
Médecin généraliste à Paris

SOPHIE AURENCHE
Journaliste - « RTL »

NICOLAS BERROD
Journaliste – « Le Parisien – Aujourd’hui en France »

PR PHILIPPE AMOUYEL – En direct de Lille
Épidémiologiste et professeur de santé publique - Université de Lille

« Faire peser la contrainte sur les non-vaccinés ». En annonçant hier soir la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal, le Premier ministre Jean Castex assume de rendre la vie de plus en plus compliquée aux anti-vaccin. Fini donc la possibilité d'obtenir le QR-Code grâce à un test négatif, seuls les schémas vaccinaux complets activeront bientôt le sésame pour rentrer dans les bars, restaurants et lieux de loisirs. Les entreprises toutefois ne seraient pas concernées, tout comme peut être les transports mais la question est toujours à l'étude. Ce changement devrait avoir lieu dès le début 2022, après un examen de loi à l'Assemblée. Une décision qui s'est attiré les foudres de l'opposition. À droite comme à gauche, on dénonce une obligation vaccinale qui ne dit pas son nom.

C'est en réalité à cause de la déferlante du variant Omicron que le gouvernement accélère. L'ouverture depuis mercredi dernier de la vaccination aux enfants de 5 à 11 ans à risques a aussi été une manière pour l’exécutif de passer à la vitesse supérieure. La Haute Autorité de santé (HAS) doit maintenant se prononcer en début de semaine pour l'élargissement de la vaccination à tous les enfants de moins de 11 ans. Les premières injections devraient alors débuter ce mercredi 22 décembre. Le Comité consultatif national d’éthique a cependant exclut d’imposer un pass sanitaire pour les plus jeunes.

Pendant ce temps-là au Royaume-Uni, l'Agence sanitaire de santé britannique estime entre 300.000 et 400.000 les nouvelles infections dues à Omicron chaque jour. Cette situation a poussé plusieurs pays d'Europe a serrer la vis. Le Danemark a refermé ses bars, théâtre et cinémas. L'Irlande a imposé un couvre-feu à 20h pour ses pubs. Les Pays-Bas ont avancé les vacances scolaires d'une semaine. De l'autre côté de l'Atlantique, aux Etats-Unis, le Président Joe Biden lui ne mâche pas ses mots en prédisant aux non-vaccinés un « hiver de mort ».

Enfin, en France, si le gouvernement a voulu limiter la casse sur le plan économique, les boîtes de nuit ont tout de même du refermer pour 4 semaines. Une « injustice » selon les acteurs du milieu de la nuit, qui soulignent leur respect sans faille des contrôles sanitaires. Selon ces patrons de discothèques, la fermeture de leurs établissements pousserait aussi les jeunes à organiser des soirées privées, où les mesures sanitaires sont pour le coup moins respectées.

Alors, la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal va-t-il se faire sans heurts en France ? Allons-nous vers des restrictions similaires à celles que prennent nos voisins européens ? La colère du milieu de la nuit en France est-elle légitime ?
 
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :
INTERNET : francetv.fr
FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5
TWITTER : https://twitter.com/cdanslair
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
Sortie:
18 déc. 2021
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv