Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22: CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22
 

 
Invités
 

 
FRANÇOIS CLEMENCEAU
 
Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche »
 

 
CORENTIN SELLIN
 
Historien - Spécialiste des...

CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22: CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22 Invités FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » CORENTIN SELLIN Historien - Spécialiste des...

DeC dans l'air


CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22: CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22 Invités FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » CORENTIN SELLIN Historien - Spécialiste des...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
6 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

CAPITOLE : UN AN APRÈS... TRUMP TOUT-PUISSANT ? – 06/01/22

Invités

FRANÇOIS CLEMENCEAU
Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche »

CORENTIN SELLIN
Historien - Spécialiste des États-Unis
Chroniqueur - « Les Jours »

LAURENCE NARDON
Chercheure - Responsable du programme États-Unis de l’IFRI
Institut Français des Relations Internationales

VIRGINIE ROBERT
Cheffe du service international – « Les Echos »
Ancienne correspondante aux États-Unis

Le 6 janvier 2021, une foule qui venait de participer à un meeting de Donald Trump devant la Maison Blanche prenait d’assaut le Capitole à Washington afin d'empêcher le Congrès de certifier les résultats de l’élection présidentielle remportée par Joe Biden. Dans l’attaque, 5 personnes sont mortes et plus de 140 autres ont été blessées, dont de nombreux policiers. Une page sombre pour l'Amérique qui, quelques heures durant, a vu sa démocratie vaciller, et qui un an après semble loin d’être tournée d’après les récents sondages. Selon une enquête rendue publiée mercredi par le site d’information Axios, environ 57 % des Américains estimeraient que des tels événements sont susceptibles de se reproduire dans les années à venir, seulement 55 % penseraient que Joe Biden est le vainqueur légitime de la dernière élection. Et dans une autre étude menée par la chaîne CBS News, un tiers des Américains considéreraient aujourd'hui que l’usage de la force peut parfois servir à défendre les idées démocratiques.
Alors en cette journée de commémoration, pour le président des Etats-Unis le temps est à l’avertissement : « Nous devons décider aujourd’hui quelle nation nous allons être. Allons-nous être une nation qui accepte que la violence politique devienne la norme ? Allons-nous être une nation qui autorise des responsables officiels partisans à renverser la volonté exprimée légalement par le peuple ? Allons-nous être une nation qui ne vit pas dans la lumière de la vérité mais à l’ombre du mensonge ? » entend mettre en garde Joe Biden, selon un extrait du discours qu’il doit prononcer, ce jeudi 6 janvier. Le président des Etats-Unis a également décidé d’évoquer publiquement la « responsabilité particulière » de Donald Trump dans ce « chaos » et va « dénoncer avec force le mensonge que propage l’ancien président, qui clame contre toute évidence avoir remporté le scrutin », a expliqué mercredi sa porte-parole. Parallèlement, en marge des préparatifs, le ministre américain de la Justice a assuré que l’administration Biden poursuivra tous les participants à l’assaut contre le Congrès, « quel que soit leur statut ». « Nous suivrons les faits où qu’ils mènent », a-t-il poursuivi.
Pour faire la lumière sur les événements et les responsabilités de l’attaque du Capitole, une commission d'enquête spéciale du Congrès a été mise en place en juillet 2021 et elle poursuit ses travaux. Il ressort des auditions que l'assaut était « planifié et coordonné », a fait savoir le chef de la commission, le sénateur démocrate Bennie Thompson. Mais Donald Trump a demandé à la Cour suprême de bloquer le transfert de documents à la commission. Il s'agit notamment des listes de personnes lui ayant rendu visite ou l'ayant appelé le 6 janvier 2021.
Un an après, l'ancien président n'en démord pas. Il estime que la victoire lui a été volée. C'est d'ailleurs parce qu'il a maintenu cette position que son compte Twitter et son compte Facebook ont été suspendus. Mais pour palier à cela, il entend désormais lancer son propre réseau social « Truth social » et appelle ses supporters à quitter Twitter et Facebook. D’autre part, s’il a finalement renoncé à s’exprimer en cette journée anniversaire, redoutant sans doute que la conférence de presse qu’il voulait donner depuis sa luxueuse résidence de Floride soit la provocation de trop. Donald Trump a donné rendez-vous à ses fans pour un meeting dans l'Arizona, le 15 janvier. Et d’ici là il n’entend pas modérer son verbe.
 
Lui qui multiplie depuis novembre les déclarations a encore qu
Sortie:
6 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv