Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Combien la SNCF coûte-t-elle à chaque français ?

Combien la SNCF coûte-t-elle à chaque français ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Combien la SNCF coûte-t-elle à chaque français ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
13 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Les Français se plaignent parfois des tarifs de la SNCF, qu'ils trouvent trop élevés. Mais ils ignorent souvent qu'avant même d'acheter un billet de train, chacun d'entre eux, en tant que contribuable, verse tous les ans une somme non négligeable à la compagnie ferroviaire.La SNCF coûte cher au contribuable françaisD'après une récente étude, chaque contribuable français aurait versé, en 2020, près de 250 euros à la SNCF. En effet, l'État et les régions contribuent, à hauteur de 40 % environ, aux frais de fonctionnement de la société.Par ailleurs, les pouvoirs publics lui octroient régulièrement des subventions, qui financent une partie des investissements de la société et maintiennent à flot le régime spécial des cheminots.Enfin, l'État est intervenu, à deux reprises, pour effacer une partie de la dette de la SNCF. Il en a repris environ 35 milliards d'euros à son compte.Et la SNCF coûte de plus en plus cher aux Français. Chacun d'entre eux devait en effet débourser 215 euros en 2018, comme près de 250 l'année dernière.Des coûts en hausseSi les Français doivent dépenser, par le biais de leurs impôts, toujours plus d'argent pour la SNCF, c'est donc d'abord en raison de la dette massive de la compagnie. En effet, l'État actionnaire s'est engagé, à plusieurs reprises, à en éponger une partie. Aux frais du contribuable.Par ailleurs, les Français paient en partie l'augmentation notable des investissements réalisés par la compagnie ferroviaire. Des investissements qui ne se sont d'ailleurs guère portés sur l'entretien des réseaux régionaux.Aussi la maintenance des TER est-elle plus onéreuse. Là encore, le contribuable doit mettre à la main à la poche.Et les raisons d'espérer une amélioration de la situation ne sont pas nombreuses. En effet, la fin du régime spécial de retraite pour les cheminots nouvellement recrutés, effective en 2020, ne devrait pas se traduire par des économies significatives.Seule l'ouverture à la concurrence de la SNCF, qui devrait se mettre en place entre 2020 et 2023, permet d'attendre une diminution des dépenses pour la compagnie, et donc pour les contribuables. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
13 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !