Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Les autotests permettent-ils de détecter Omicron ?

Les autotests permettent-ils de détecter Omicron ?

DeChoses à Savoir SANTE


Les autotests permettent-ils de détecter Omicron ?

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
16 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Depuis l'apparition, en novembre 2021, du nouveau variant Omicron, beaucoup plus contagieux, le nombre de contaminations au Covid-19 explose. Face à cette flambée de l'épidémie, on peut s'interroger sur l'efficacité de certains tests, et notamment des autotests, pour repérer ce nouveau variant.Un test antigéniqueLes autotests sont des tests antigéniques, comme ceux qui sont pratiqués en pharmacie ou dans des centres de dépistage dédiés. Ils sont capables de repérer une protéine du coronavirus, ce qui permet de détecter sa présence.Les deux techniques présentent cependant quelques différences. En premier lieu, l'autotest est effectué par l'usager lui-même, alors que l'autre catégorie de test antigénique est pratiqué par un professionnel.Par ailleurs, le prélèvement nasal est plus superficiel dans le cas de l'autotest. C'est donc une technique pratique et moins invasive, qui fournit un résultat rapide, disponible au bout de 15 à 20 minutes en règle générale.Une moindre sensibilité au variant OmicronL'autotest est donc d'un usage commode. Mais est-il efficace, notamment pour détecter le nouveau variant Omicron ? Il faut d'abord rappeler qu'un test antigénique, comme l'autotest, n'est pas en mesure de déterminer, chez une personne contaminée, la nature du variant qui l'a infectée.Pour la connaître, il faut se soumettre à un test PCR, qui analyse le matériel génétique du virus. Par conséquent, une personne testée positive au coronavirus doit subir un test PCR pour savoir si elle a été contaminée par le nouveau variant Omicron.Mais une autre raison doit l'inciter à s'y soumettre. En effet, au terme d'une étude consacrée à cette question, les autorités sanitaires américaines ont conclu que l'autotest était moins sensible au variant Omicron qu'un test antigénique pratiqué en pharmacie.Autrement dit, l'autotest peut davantage induire en erreur la personne qui l'utilise. Plus que celui du test réalisé en pharmacie, son résultat peut être trompeur. Déclaré négatif, le patient peut, en réalité, être positif.C'est pourquoi il est essentiel de faire confirmer ce résultat par celui d'un test PCR. Il est même recommandé de faire cet autotest sous la supervision d'un pharmacien, pour s'assurer qu'il est effectué de manière correcte. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
16 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !