Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

DJOKOVIC : FIN DE PARTIE POUR LES NON-VACCINES ? - 17/01/22: Les invité.e.s :
 
Benjamin DAVIDO - Infectiologue - Directeur médical de crise, Hôpital Raymond - Poincaré de Garches
 
 
Nicolas BERROD - Journaliste – « Le Parisien – Aujourd’hui en France »
 
 
Soazig QUEMENER - Rédactrice en...

DJOKOVIC : FIN DE PARTIE POUR LES NON-VACCINES ? - 17/01/22: Les invité.e.s : Benjamin DAVIDO - Infectiologue - Directeur médical de crise, Hôpital Raymond - Poincaré de Garches Nicolas BERROD - Journaliste – « Le Parisien – Aujourd’hui en France » Soazig QUEMENER - Rédactrice en...

DeC dans l'air


DJOKOVIC : FIN DE PARTIE POUR LES NON-VACCINES ? - 17/01/22: Les invité.e.s : Benjamin DAVIDO - Infectiologue - Directeur médical de crise, Hôpital Raymond - Poincaré de Garches Nicolas BERROD - Journaliste – « Le Parisien – Aujourd’hui en France » Soazig QUEMENER - Rédactrice en...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
17 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Les invité.e.s :
Benjamin DAVIDO - Infectiologue - Directeur médical de crise, Hôpital Raymond - Poincaré de Garches
 
Nicolas BERROD - Journaliste – « Le Parisien – Aujourd’hui en France »
 
Soazig QUEMENER - Rédactrice en chef du service politique - « Marianne »
 
Corinne BOULLOUD - Journaliste sportive, spécialiste du tennis
 
Pascal BONIFACE – Directeur de l’IRIS, Institut de Relations Internationales et Stratégiques

Fin de partie pour Novak Djokovic. Le numéro 1 mondial de tennis a finalement été expulsé d’Australie ce dimanche 16 janvier, à la veille du début du Grand Chelem, dont il est le tenant du titre. Ce départ sans gloire du champion serbe qui aspirait à un 10e titre à l'Open d'Australie et à un 21e titre record en Grand Chelem, est l'épilogue d'un feuilleton de onze jours aux multiples épisodes, mêlant politique et diplomatie sur fond d'opposition de Djokovic à la vaccination anti-Covid.
 
Au cours de ces onze derniers jours, cette saga politico-judiciaire a conduit le tennisman, entré sur le territoire australien sans être vacciné mais avec un visa et une exemption médicale, aux côtés de demandeurs d’asile, dans un hôtel de l’immigration de Melbourne, a suscité des manifestations, des enquêtes, s’est muée en affaire d’État, avant que la Cour fédérale d'Australie scelle son sort en rejetant son recours contre l'annulation de son visa et son expulsion du pays.
 
Le gouvernement australien s'est félicité dimanche de cette décision judiciaire, dans un pays qui a opté en début de pandémie pour une stratégie zéro Covid et a fait vivre à ses habitants pendant près de deux ans des restrictions parmi les plus strictes au monde. « Cette décision d'annulation a été prise pour des raisons de santé, de sécurité et de bon ordre, sur la base qu'il était dans l'intérêt public de le faire », a d’ailleurs déclaré le Premier ministre Scott Morrison. « Je me réjouis de cette décision qui permet de maintenir la solidité de nos frontières et la sécurité des Australiens », a-t-il ajouté.
 
« Je suis extrêmement déçu », a réagi de son côté Novak Djokovic dans un communiqué. « Je vais maintenant prendre du temps pour me reposer et récupérer », a souligné le joueur après avoir perdu son match contre les autorités australiennes. Un revers qui pourrait avoir de grosses conséquences sur les suites de sa carrière puisqu'une annulation de visa est assortie d'une interdiction de trois ans de territoire australien. D’autre part, s’il refuse de se faire vacciner, c’est bien toute sa saison qui risque d’en pâtir alors que partout dans le monde, l'étau se resserre sur les non-vaccinés sur fond d’explosions des contaminations au Covid-19.
Tandis qu’en pleine vague Omicron, la France vient d’adopter le passe vaccinal, de nombreux pays votent ou renforcent en effet des mesures similaires, et parfois bien plus restrictives encore. Ainsi en Italie, la vaccination deviendra obligatoire le 15 février pour les plus de 50 ans, tandis qu’en Grèce, elle vient d’entrer en vigueur ce dimanche pour les plus de 60 ans (avec 100 euros de pénalité par mois de retard). En Autriche, tous les habitants âgés de plus de 18 ans devront être vaccinés au plus tard le 15 mars prochain sous peine de fortes amendes. Au Canada, les personnes non-vaccinées ne peuvent plus percevoir d'allocation chômage. La province de Québec leur interdit également, depuis la mi-janvier, l'achat d'alcool, et entend aller plus loin en mettant en place dans les prochaines semaines une nouvelle taxe. Appelée « contribution santé », elle touchera « tous les adultes qui refusent de se faire vacciner » car ils représentent « un fardeau financier pour tous les Québécois », a-t-il expliqué. Selon ses chiffres, 10 % d’adultes non-vaccinés représentent 50 % des personnes en soins intensifs au Québec.
Alors à quoi va ressembler la saison d’un numéro 1 mondial de tennis après son expulsion d’Australie ? Quelles sont les restrictions mises en place dans les autres pays dans le monde ? Enfin hospitalisatio
Sortie:
17 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv