Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Le vin rouge est-il réellement bon pour le coeur ?: Depuis longtemps, le vin rouge a la réputation de prévenir certains troubles cardiovasculaires. Certaines études semblent confirmer cet effet bénéfique, mais des preuves vraiment convaincantes manquent encore.


À petites, doses, le vin rouge serait bo...

Le vin rouge est-il réellement bon pour le coeur ?: Depuis longtemps, le vin rouge a la réputation de prévenir certains troubles cardiovasculaires. Certaines études semblent confirmer cet effet bénéfique, mais des preuves vraiment convaincantes manquent encore. À petites, doses, le vin rouge serait bo...

DeChoses à Savoir SCIENCES


Le vin rouge est-il réellement bon pour le coeur ?: Depuis longtemps, le vin rouge a la réputation de prévenir certains troubles cardiovasculaires. Certaines études semblent confirmer cet effet bénéfique, mais des preuves vraiment convaincantes manquent encore. À petites, doses, le vin rouge serait bo...

DeChoses à Savoir SCIENCES

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
17 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Depuis longtemps, le vin rouge a la réputation de prévenir certains troubles cardiovasculaires. Certaines études semblent confirmer cet effet bénéfique, mais des preuves vraiment convaincantes manquent encore.À petites, doses, le vin rouge serait bon pour le cœurDepuis les années 1980, les chercheurs s'efforcent d'expliquer ce que d'aucuns nomment le "French paradox". De quoi s'agit-il ? Les Français, qui consomment beaucoup de graisses animales, auraient pourtant bien moins d'infarctus que les Américains par exemple.Ils auraient également le plus faible taux de mortalité artérielle après les japonais. Et cette meilleure santé cardiovasculaire, ils la devraient au vin rouge.En effet, la peau et les pépins des raisins utilisés pour produire du vin rouge contiennent des polyphénols, et notamment du resvératrol. Ces molécules organiques, à l'action antioxydante, empêcheraient les dépôts graisseux de se fixer sur les parois des vaisseaux sanguins et de les obstruer.Mais, pour produire cette action bénéfique, le vin doit être consommé de manière modérée. Il ne faudrait donc pas dépasser deux verres de vin par jour. Une telle consommation diffère d'ailleurs selon le sexe.Plusieurs études soulignent les bienfaits d'une consommation modérée de vin rouge sur la santé cardiovasculaire. L'une d'elles, menée dans plusieurs pays, porte même sur 15 millions de volontaires.Une affirmation à prendre avec prudenceL'affirmation selon laquelle le vin rouge serait bénéfique pour le cœur est à prendre cependant avec un certaine prudence. Il faut d'abord rappeler que si la consommation de vin dépasse un certain seuil, les méfaits de l'alcool l'emportent sur ses prétendues vertus.Par ailleurs, les travaux les plus probants en la matière ont pris des animaux pour objets. Ainsi, l'action du vin rouge a permis de dilater les vaisseaux de porcs ayant un taux élevé de cholestérol. Mais de telles conclusions sont-elles transposables à l'homme ?Enfin, les études réalisées ne s'étendent pas sur une période de temps suffisant pour mesurer avec précision les effets du vin rouge sur la santé cardiovasculaires. Il faudrait donc envisager des études cliniques de plus grande ampleur, capables également de contrôler, sur la durée, la consommation de vin des participants.
 See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.
Sortie:
17 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !