Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Quelle banque va licencier ses salariés non vaccinés ?

Quelle banque va licencier ses salariés non vaccinés ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Quelle banque va licencier ses salariés non vaccinés ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
18 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, la vaccination est souvent présentée comme le remède le plus efficace. L'obligation vaccinale, pour l'ensemble de la population ou des groupes plus ciblés, a d'ailleurs été décidée par certains pays. Et, aux États-Unis, une banque a également franchi le pas.Des employés obligés de se faire vaccinerLa banque américaine Citigroup a lancé un véritable ultimatum à ses employés non vaccinés. En effet, ils ont jusqu'au 14 janvier pour se faire administrer un vaccin contre le virus de la Covid-19.Faute de quoi ils peuvent être licenciés et, qui plus est, sans la moindre indemnité. Cette mesure concernerait environ 10 % des effectifs de la banque, soit 16.000 personnes.La direction a cependant prévu quelques exceptions, motivées par des raisons médicales ou religieuses. C'est pourquoi chaque cas sera examiné individuellement. Ce n'est pas la première entreprise américaine à recourir à un moyen aussi radical.En effet, la compagnie américaine United Airlines a déjà remercié 200 de ses salariés, qui refusaient de se soumettre à l'obligation vaccinale.Une mesure légaleEn France, par exemple, un chef d'entreprise ne peut obliger ses employés à se faire vacciner. Mais, aux États-Unis, il a le droit d'imposer le vaccin à ses salariés et de licencier les récalcitrants.C'est peut-être pour imiter ces deux entreprises que le président Biden a cherché, en septembre dernier, à imposer la vaccination à toutes les entreprises de plus de 100 salariés.De fait, il a déposé un projet de loi en ce sens sur le bureau du Congrès. Mais, pour l'instant, la mesure est entravée par de nombreux recours judiciaires. La décision finale reviendra donc à la Cour suprême.Or, il est très possible que ses juges repoussent le projet. Ce serait un échec pour le président, qui s'efforce d'étendre la couverture vaccinale de la population. En effet, un peu plus de 60 % des Américains ont à ce jour reçu un schéma vaccinal complet.Comme aux États-Unis, les autorités françaises ont dû récemment renoncer, notamment devant l'opposition des syndicats, à leur volonté d'imposer la vaccination dans le milieu professionnel. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
18 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !