Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Biopic : quand le documentaire devient un outil d'activation: Épisode 715 : Les documentaires retraçant le parcours de chanteurs (euses) foisonnent sur les plateformes de streaming,  que ce soit Orelsan, Big Flo et Oli, Angèle ou Kid Cuudy, pour chacun d'eux il sert un objectif bien précis qui n'est pas que commercial.

Biopic : quand le documentaire devient un outil d'activation: Épisode 715 : Les documentaires retraçant le parcours de chanteurs (euses) foisonnent sur les plateformes de streaming, que ce soit Orelsan, Big Flo et Oli, Angèle ou Kid Cuudy, pour chacun d'eux il sert un objectif bien précis qui n'est pas que commercial.

DeLe Super Daily


Biopic : quand le documentaire devient un outil d'activation: Épisode 715 : Les documentaires retraçant le parcours de chanteurs (euses) foisonnent sur les plateformes de streaming, que ce soit Orelsan, Big Flo et Oli, Angèle ou Kid Cuudy, pour chacun d'eux il sert un objectif bien précis qui n'est pas que commercial.

DeLe Super Daily

évaluations:
Longueur:
24 minutes
Sortie:
21 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Épisode 715 : Les documentaires retraçant le parcours de chanteurs (euses) foisonnent sur les plateformes de streaming, que ce soit Orelsan, Big Flo et Oli, Angèle ou Kid Cuudy, pour chacun d'eux il sert un objectif bien précis qui n'est pas que commercial.Ces derniers temps, il ne se passe pas une semaine sans qu'un documentaire consacré à un·e artiste ne soit annoncé et suscite illico l'impatience du public.Pourquoi ? A quoi ça sert ? Est-ce une ouvre artistique ou un outil de com ? On essaie de décrypter tout ça.—Le biopic ce n’est plus pour les mortsOn peut aussi parler d’Hagiographie.Biographie excessivement élogieuse.—Le documentaire est devenu un moyen pour les artistes de renforcer le storytellingÀ travers le format documentaire, l'idée n'est donc plus de proposer un simple produit musical mais bien une imagerie, un univers, d'ajouter un peu de storytelling à une proposition artistique.L’essentiel dans un monde ultra-marketé, où les médias s'intéressent plus volontiers à un artiste quand il a une histoire à raconter, un parcours de vie.—A quoi ça sert : créer un momentum idéal pour une activation commerciale. Un lancement d’album par exemple.Tout se passe comme si, au sein d'une époque noyée dans un océan d'images, le documentaire était l'outil promotionnel ultime. Un outil qui permet aux artistes de se démarquer et de continuer à proposer du contenu original en flux continu.Nous sommes dans une guerre à l’attention.Biopic = RPBiopic = retombées social mediaLe meilleur cas d’école du moment c’est vraiment, le documentaire « Montre jamais ça à personne ». Orelsan n’a pas sorti d’album depuis 2017. 4 ans c’est long pour un artiste.Mais coup de génie, fin 2021 il revient sur le devant de la scène avec un retour très orchestré.Sortie d’un documentaire juste quelques semaines avant le reveal de son album civilisation.La série Montre jamais ça à personne, découpée en six épisodes de 30 minutes chacun, revient sur le parcours du rappeur normand depuis ses débuts "à travers une immersion intime". Un carton énorme ! —A quoi ça sert : c’est du recyclage de contenu et un moyen de capitaliser sur la marque de l’artisteFin 2021, Amazon prime annonce le lancement d’un nouveau documentaire d’artiste. « A man named Scott ». Un documentaire d’1h30 sur le rappeur Kid Cudi. Une grosse prod à l’américaine avec un défilé de stars haut de gamme : Pharell Williams, Kayne West… Le commentaire raconte l’ascension de l’artiste et son rapport à la dépression et à l’anxiété. Il recycle aussi la très habilement des centaines d’heures d’images glanées au cours des 10 ans de carrière de l’artiste. Comme pour le docu d’Orelsan on retrouve les mêmes principes. Images d’archives et interview face caméra de guests. C’est en train de devenir un format.Ce documentaire c’est aussi l’occasion pour l’artiste de s’offrir un joli plan promo sans album dans les bacsPour la sortie de ce documentaire on l’a vu partout. Sur a peu près tout les plateaux de talk show us. En gros, on capitalise sur la marque de l’artiste et on crée un évènement entre 2 soties d’album.Arrêtez de communiquer, pensez à documenter Si on regarde les choses avec un angle de créateur de contenu c’est vraiment très astucieux. —A quoi ça sert un documentaire d'artiste ? renforcer le lien entre la marque et sa communautéUn documentaire d’artiste ce n’est pas q’une histoire d musique loin de là. Dans le docu Angèle ou celui d’Orelsan, le spectateur à l’impression “d’entrer dans l’intimité” de ceux qu’ils ont l’habitude de voir à la télévision ou sur scène. Big Flo et Oli > Presque trop, Documentaire sorti en Novembre 2020Le film se qualifie de documentaire musical intimiste, il revient sur le parcours des 2 garçons mais il sert également à annoncer leur retrait des scènes pendant quelques temps. On embarque avec eux dans les coulisses d’une grosse machine qu’est la prod de concerts au jour le jour et petit à petit on comprend qu’il est temps pour eux de faire une pause et qu’ils nous conduise
Sortie:
21 janv. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Toute l'actualité social media servie sur un podcast. Tous les jours, on décrypte pour vous les nouveautés sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter, TikTok, tout y passe ! Le Super Daily est animé par Thibault Tourvieille de Labrouhe avec Adjan Chelil et Camille Poignant. Ce podcast vous est proposé par Supernatifs, l'agence experte en social media.