Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Comment les français jugent-ils l'impôt ?

Comment les français jugent-ils l'impôt ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Comment les français jugent-ils l'impôt ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
14 févr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

La résistance à l'impôt fut l'une des causes principales des émeutes populaires qui éclatèrent sous l'Ancien Régime. Depuis lors, les choses ont bien changé et, dans leur majorité, les Français acceptent le principe de l'impôt, même si certains le jugent trop élevé et peu équitable.Un principe acceptéUne récente enquête fait état des sentiments que les Français nourrissent face à l'impôt. Environ 80 % d'entre eux en acceptent le principe, considérant que le paiement de l'impôt est une manière d'apporter sa contribution au fonctionnement de la société.Cette acceptation massive de l'impôt montre que, pour la grande majorité des Français, il s'agit d'une manière normale de participer aux dépenses publiques.Une pression fiscale excessiveMais, en dehors de son principe même, les Français semblent porter un jugement assez négatif sur l'impôt. En effet, l'enquête citée révèle que seules 18 % des Français trouvent sa répartition équitable.Plus de la moitié d'entre eux estiment que l'impôt, tel qu'il est calculé, ne permet pas une véritable redistribution des richesses. Il ne serait donc pas, à leurs yeux, un instrument efficace de justice sociale.Il est vrai que, a contrario, près d'un tiers des personnes interrogées pensent le contraire. Par ailleurs, si l'on en croit cette enquête, la plupart des Français trouvent les impôts trop lourds.Les trois quarts d'entre eux expriment en effet un véritable "ras-le-bol" fiscal. À en croire cette enquête, la charge de l'impôt pèserait cependant plus sur certaines catégories que sur d'autres.Ainsi, pour 66 % des Français, ce sont surtout les classes intermédiaires qui en supporteraient le poids, alors qu'un peu moins de la moitié des personnes interrogées considère que les impôts sont trop lourds pour les ménages les plus modestes.Ce qui ressort encore de ce document, outre une pression fiscale jugée excessive, c'est l'idée selon laquelle l'impôt est d'autant mieux accepté que l'argent qu'il met à la disposition des pouvoirs publics est utilisé de manière judicieuse et équitable.En comparaison, le paiement des cotisations sociales, considéré comme une condition des remboursements de l'Assurance maladie, paraît un peu moins pesant aux Français. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
14 févr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !