Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22: PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22
 

 
Invités
 

 
Dominique REYNIÉ
 
Directeur général de Fondapol 
 
Fondation pour l’innovation politique
 

 
Christophe BARBIER
 
Directeu...

PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22: PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22 Invités Dominique REYNIÉ Directeur général de Fondapol Fondation pour l’innovation politique Christophe BARBIER Directeu...

DeC dans l'air


PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22: PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22 Invités Dominique REYNIÉ Directeur général de Fondapol Fondation pour l’innovation politique Christophe BARBIER Directeu...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
23 févr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

PRÉSIDENTIELLE : POUTINE TÉLESCOPE LA CAMPAGNE – 23/02/22

Invités

Dominique REYNIÉ
Directeur général de Fondapol 
Fondation pour l’innovation politique

Christophe BARBIER
Directeur de la rédaction – « Franc-Tireur »

Pauline de SAINT REMY
Journaliste politique – « Politico Europe »

Brice TEINTURIER
Directeur général délégué - Institut de sondages Ipsos
Alors que l’escalade des tensions se poursuit à l’est de l’Europe entre la Russie et l’Ukraine, le sujet s’est évidemment invité dans la campagne présidentielle et ne cesse de bousculer le calendrier du président. Pas d’annonce officielle de candidature pour l’instant mais un agenda qui se précise avec la tenue d’un premier meeting de campagne fixé au 5 mars prochain à Marseille, et d’ici là de nombreuses négociations internationales.
 
Depuis que la France occupe la présidence tournante du Conseil de l’UE, le chef de l’Etat ne ménage pas ses efforts pour éviter la guerre en Ukraine, se rendant à Moscou pour discuter avec Vladimir Poutine et multipliant les échanges avec les différents acteurs de ce conflit jusqu’à la nuit de dimanche à lundi. Emmanuel Macron se félicite alors d'avoir réussi à arracher une rencontre entre le président russe et américain, et publie un communiqué. Mais dans les heures qui suivent le Kremlin dément et Vladimir Poutine passe à l’offensive.
 
A l’Elysée, c’est la désillusion et on n’hésite plus à parler de discours « paranoïaque » et de « dérive idéologique » de Vladimir Poutine. Le président russe a « fait un choix très clair de rompre ses engagements » et « n'a pas respecté la parole donnée », a également affirmé la présidence française. Mais dans l’opposition, les candidats à l’élection, de tous bords, accusent Emmanuel Macron de politique spectacle et dénoncent son « instrumentalisation », tout en condamnant la Russie et en appelant les Européens à faire preuve de fermeté.
 
Des candidats qui multiplient également les déplacements pour convaincre les nombreux électeurs encore indécis à quarante-sept jours du scrutin alors que selon un dernier sondage réalisé par Elabe pour BFMTV et L'Express Emmanuel Macron serait toujours en tête des intentions de vote à 24 % mais derrière Marine Le Pen (18 %) creuserait l'écart avec Éric Zemmour (13,5 %), Valérie Pécresse (11, 5 %) et Jean-Luc Mélenchon (11 %). De quoi relancer la bataille sur le terrain mais aussi la course aux parrainages dans les mairies. Car trois d’entre eux n’ont toujours pas les 500 signatures nécessaires pour concourir.
 
Alors à quelques jours de la date couperet, le 4 mars prochain, Marine Le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon, ayant respectivement validé mardi soir 393, 350 et 442 parrainages, ont lancé des appels aux élus pour éviter ce qui s’apparenterait, selon eux, à « un scandale démocratique majeur ». De son côté, Jean Castex a appelé les maires à « apporter leurs parrainages » aux candidats à la présidentielle, en soulignant qu’une telle démarche « n’est pas automatiquement synonyme de soutien politique ». Le Premier ministre a également invité jeudi les associations d’élus locaux, ainsi que les présidents de l' Assemblée nationale et du Sénat afin « d’évoquer ensemble cette situation dans le respect de la liberté de chacun », « parce qu’il y a un sujet profondément démocratique ». Sur environ 42.000 élus habilités à accorder leurs parrainages, seuls 10.000 ont donné leur signature à un candidat.
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :
INTERNET : francetv.fr
FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5
TWITTER : https://twitter.com/cdanslair
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
Sortie:
23 févr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv