Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

MACRON : FAIRE CAMPAGNE... EN TEMPS DE GUERRE - 05/03/2022: Macron : faire campagne... En temps de guerre
 

 
LES INVITÉ.ES :
 
- Roland CAYROL – Politologue - Directeur du Centre d’études et d’analyse (CETAN)
 
- Bruno JEUDY - Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »
 
- Céc...

MACRON : FAIRE CAMPAGNE... EN TEMPS DE GUERRE - 05/03/2022: Macron : faire campagne... En temps de guerre LES INVITÉ.ES : - Roland CAYROL – Politologue - Directeur du Centre d’études et d’analyse (CETAN) - Bruno JEUDY - Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » - Céc...

DeC dans l'air


MACRON : FAIRE CAMPAGNE... EN TEMPS DE GUERRE - 05/03/2022: Macron : faire campagne... En temps de guerre LES INVITÉ.ES : - Roland CAYROL – Politologue - Directeur du Centre d’études et d’analyse (CETAN) - Bruno JEUDY - Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » - Céc...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
66 minutes
Sortie:
5 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Macron : faire campagne... En temps de guerre

LES INVITÉ.ES :
- Roland CAYROL – Politologue - Directeur du Centre d’études et d’analyse (CETAN)
- Bruno JEUDY - Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match »
- Cécile CORNUDET - Éditorialiste politique – « Les Echos »
- Nathalie MAURET - Journaliste politique - Groupe de presse régionale « Ebra »

C'est la fin d'un faux suspens. Emmanuel Macron s'est déclaré candidat à sa réélection jeudi soir, avec une lettre adressée au Français dans la presse quotidienne régionale. "Je sollicite votre confiance pour un nouveau mandat", pouvait-on lire. Le lendemain, dans un clip de campagne façon série Netflix, le président-candidat a évoqué la crise sanitaire et la crise ukrainienne, et a assuré que rien n'est joué pour lui. Les sondages pourtant, le placent désormais à près de 30% d'intentions de vote au premier tour.
"Cela fait des mois que le président Macron est au service du candidat Macron", a fustigé Anne Hidalgo, première candidate à réagir à la lettre du président de la République. "Emmanuel Macron doit rendre des comptes", a affirmé de son côté Valérie Pécresse, qui souhaite un débat avec tous les candidats, y compris le chef de l'Etat. Enfin, Marine Le Pen voit dans cette lettre un candidat qui "entend rester en retrait de cette campagne". Il est surtout urgent pour elle comme pour ses concurrents que cette campagne démarre véritablement car, selon les sondages, les Français s'intéressent moins à cette présidentielle qu'aux précédentes. Et la guerre en Ukraine n'arrange rien, avec une campagne qui semble être mise sous cloche depuis dix jours.
Interlocuteur de Vladimir Poutine comme de Volodymyr Zelensky, la guerre renforce inévitablement Emmanuel Macron dans son rôle de chef des armées et de protecteur de la nation. Alors qu'il est aussi le président du Conseil de l'Union européen, il a gagné jusqu'à trois points dans certains sondages depuis le début du conflit. Du côté de Marine Le Pen, Eric Zemmour ou Jean-Luc Mélenchon, dont les discours passés ont parfois paru complaisants envers le chef du Kremlin, la situation actuelle est au contraire compliqué pour eux, car elle les oblige à clarifier leurs positions, voire à les modifier.
Enfin, passée presque inaperçue cette semaine au vue de l'actualité internationale, la candidature de Christiane Taubira a définitivement fait « pschitt ». Avec seulement 181 parrainages recueillis, la candidate désignée par la primaire populaire a reconnu son impossibilité de se présenter à l'élection suprême, sans rallier quiconque pour le moment. Yannick Jadot lui a alors tendu les bras, lui qui plafonne autour des 5% dans les sondages et qui subit quelques remous dans sa campagne, avec l'éviction notamment de Sandrine Rousseau de son équipe. De son côté, Jean-Luc Mélenchon continue sa lente progression dans les sondages, talonnant maintenant de près Valérie Pécresse et Eric Zemmour, et se posant de plus en plus comme le vote utile à gauche.
Alors, l'officialisation de la candidature d'Emmanuel Macron va-t-elle bousculer la campagne présidentielle ? La guerre en Ukraine assure-t-elle sa réélection ? La gauche peut-elle encore se faire une place au second tour ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :
INTERNET : francetv.fr
FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5
TWITTER : https://twitter.com/cdanslair
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
Sortie:
5 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv