Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

La Russie va légaliser le piratage des logiciels ?

La Russie va légaliser le piratage des logiciels ?

DeChoses à Savoir TECH


La Russie va légaliser le piratage des logiciels ?

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
13 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Depuis le début du conflit Ukraine-Russie, les sanctions internationales et mesures économiques se multiplient pour tenter d'isoler le pays de Vladimir Poutine. Un isolement qui commence à se faire sentir en Russie puisque le président serait même prêt à légaliser le piratage dans son pays afin d'éviter que le secteur informatique ne soit totalement sous l'eau. De quoi parle-t-on concrètement ? C'est ce que je vous propose de voir dans cet épisode.Selon le journal russe Kommersant, le Kremlin réfléchirait à autoriser le piratage de logiciels informatiques. Une info repérée et relayée chez nous par Kyle Mitchell, avocat spécialisé des nouvelles technologies. En clair, une telle mesure serait la conséquence directe de l'inquiétude grandissante du secteur informatique russe face aux sanctions occidentales. À noter que ces derniers jours, Amazon est le dernier grand nom de la tech a avoir suspendu ses activités dans le pays, de quoi grandement pénaliser la tech russe, que ce soit pour le commerce ou bien pour les serveurs d'Amazon Web Services qu'elle pouvait utiliser. Pour être clair, autoriser le piratage de logiciels ne serait pas une riposte frontale aux sanctions, mais bien une tentative pour devenir indépendant de l'occident dans ce domaine. Selon le quotidien russe que je cite « une telle mesure pourrait temporairement atténuer les conséquences suite au départ de la Russie de Microsoft, IBM, Oracle et compagnies ».À bien y regarder, une telle mesure est déjà prévue par la loi russe je cite « en cas d'urgence ». Concrètement, le Kremlin peut prendre des mesures sans l'accord des droits d'auteur et peut suspendre toute responsabilité pénale pour l'utilisation d'un logiciel sans licence par une entreprise russe. Alors pour être honnête, cette annonce met surtout en exergue le fait que Moscou est démuni sur ce terrain. En effet, il ne faut pas oublier que de plus en plus de logiciels sont vendus en tant que service et ne fonctionneront pas sans un accès aux serveurs de l'éditeur. Si l'on regarde encore un peu plus en profondeur, la situation autour des logiciels libres inquiète également les autorités, puisque GitHub, principale plateforme d'hébergement de projets open source, est une filiale de Microsoft. Je vous l'ai dit précédemment, Microsoft a cessé ses activités en Russie il y a peu. Ceci dit, l'entreprise américain a déclaré que les développeurs russes auront toujours la possibilité d'accéder à GitHub. Face à ce qui ressemble à une épée de Damoclès prête à s'abattre sur l'informatique russe, le gouvernement de Vladimir Poutine réfléchit à créer sa propre plateforme de partage open source similaire à celle de Microsoft. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
13 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.