Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22: POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22
 
Invités
 
PASCAL BONIFACE
 Directeur de l’IRIS
 Institut de Relations Internationales et Stratégiques
 
ELENA VOLOCHINE
Journaliste franco-russe – « France 24 »
 
BENJAMIN HADD...

POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22: POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22 Invités PASCAL BONIFACE Directeur de l’IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques ELENA VOLOCHINE Journaliste franco-russe – « France 24 » BENJAMIN HADD...

DeC dans l'air


POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22: POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22 Invités PASCAL BONIFACE Directeur de l’IRIS Institut de Relations Internationales et Stratégiques ELENA VOLOCHINE Journaliste franco-russe – « France 24 » BENJAMIN HADD...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
19 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

POUTINE : LA STRATÉGIE DE LA DÉVASTATION – 19/03/22
Invités
PASCAL BONIFACE
Directeur de l’IRIS
Institut de Relations Internationales et Stratégiques
ELENA VOLOCHINE
Journaliste franco-russe – « France 24 »
BENJAMIN HADDAD
Politologue - Directeur Europe du think tank Atlantic Council
DOROTHÉE OLLIÉRIC
Grand reporter
Envoyée spéciale de France Télévisions en Ukraine
24ème jour de guerre en Ukraine et les images hier d'une démonstration de force à Moscou. Celle de Vladimir Poutine galvanisant plus de 80.000 personnes dans le stade de Loujniki, la plus grande enceinte sportive de Russie. Devant une banderole où on pouvait lire « Non au nazisme », le chef du Kremlin a utilisé une fois encore la thèse d’un génocide en cours par les forces ukrainiennes pour justifier son « opération militaire spéciale ».
 
Pendant ce temps-là, à Marioupol, le drame continue. Après vingt jours de bombardement et de siège, l’armée russe a pénétré dans cette ville portuaire ukrainienne. Une prise importante pour la Russie puisqu'elle lui permet d’assurer une continuité territoriale entre ses forces venues de Crimée au sud et les troupes du Donbass à l'est.
 
Face à la l'enlisement de la situation, et alors que Moscou déclare aujourd'hui avoir utilisé des missiles supersoniques, Vladimir Zelensky a jugé samedi qu'il était temps pour le Kremlin d'accepter de se réunir pour « discuter » sérieusement. « Des négociations sont la seule chance pour la Russie de minimiser les dégâts causés par ses propres erreurs », a déclaré le président ukrainien.
 
Joe Biden, de son côté, hausse lui aussi le ton. Après avoir qualifié Vladimir Poutine de « criminel de guerre » il y a quelques jours, ce sont ses propos avec le président chinois Xi Jinping qui n'ont pas manqué d'être rapportés. Lors d'une conversation téléphonique hier, le président américain a tenu à souligner à son homologue les conséquences qu'auraient pour la Chine une aide matérielle à la Russie. Mais l'empire du Milieu joue l’ambiguïté et continue de se dire prêt à « œuvrer pour la paix ».
 
Les sanctions économiques enfin, continuent d'étouffer la Russie. Si de très nombreuses entreprises occidentales ont décidé de quitter le pays de Poutine, certaines ont fait le choix de rester. C'est le cas d'entreprises françaises, et pas des moindre. Total est l'exemple le plus éloquent. Face à des enjeux trop importants, le géant de l'énergie a décidé ne fera pas ses valises. D'autres enseignes ont fait le même choix, c'est le cas de plusieurs noms du groupe Mulliez, comme Decathlon, Auchan ou Leroy Merlin. Et la question de la sauvegarde de milliers d'emplois est souvent avancée pour se justifier.
 
Alors, peut-on encore espérer une résolution du conflit par la voie diplomatique ? La Chine pourrait-elle soutenir la Russie malgré les menaces américaines ? Les entreprises françaises restant en Russie vont-elles saper durablement leur image en ne boycottant pas le pays de Poutine ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :
INTERNET : francetv.fr
FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5
TWITTER : https://twitter.com/cdanslair
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
Sortie:
19 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv