Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

La raison d’un changement d’avis se voit-elle dans le cerveau ?

La raison d’un changement d’avis se voit-elle dans le cerveau ?

DeChoses à Savoir CERVEAU


La raison d’un changement d’avis se voit-elle dans le cerveau ?

DeChoses à Savoir CERVEAU

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
24 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Lorsque nous devons prendre une décision, nous faisons un choix. Mais notre avis sur ce choix n’est pas toujours ferme et définitif. Il peut être modifié et influencé notamment pour deux grandes raisons. Tout d’abord, parce que nous recevons de nouvelles informations qui nous aident à mieux comprendre le choix qui s’offre à nous et qui nous réoriente dans notre prise de décision. Ce changement se fait alors dans le but d’être en conformité avec les informations que nous avons ainsi à notre connaissance. Néanmoins, ce changement peut également s’effectuer, non pas, parce que nous avons plus d’informations directement sur le choix à réaliser, mais parce que nous avons plus de connaissances sur la décision prise par d’autres personnes face à ce même choix. Ce changement se fait alors dans le but d’être en conformité normative, autrement dit d’être en accord avec les autres. Bien qu’aboutissant à la même finalité, à savoir, modifier une prise de décision, ces deux types de raison pouvant influencer un choix sont assez différentes. Pour autant, impliquent-elles des mécanismes cérébraux différents ? En d’autres termes, en étudiant le fonctionnement du cerveau, peut-on identifier la raison plutôt informationnelle ou normative d’un changement d’avis ? Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
Sortie:
24 mars 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Pour tout comprendre, jour après jour, sur le fonctionnement du cerveau. Textes de Christophe Rodo, neuroscientifique.