Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Manger moins de viande réduit-il les risques de cancer ?: La consommation régulière de viande, et notamment de viande rouge, pourrait favoriser la survenue de certaines formes de cancers. C'est ce que semble confirmer, après d'autres recherches sur le même sujet, une nouvelle étude britannique.

Manger moins de viande réduit-il les risques de cancer ?: La consommation régulière de viande, et notamment de viande rouge, pourrait favoriser la survenue de certaines formes de cancers. C'est ce que semble confirmer, après d'autres recherches sur le même sujet, une nouvelle étude britannique.

DeChoses à Savoir SANTE


Manger moins de viande réduit-il les risques de cancer ?: La consommation régulière de viande, et notamment de viande rouge, pourrait favoriser la survenue de certaines formes de cancers. C'est ce que semble confirmer, après d'autres recherches sur le même sujet, une nouvelle étude britannique.

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
6 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

La consommation régulière de viande, et notamment de viande rouge, pourrait favoriser la survenue de certaines formes de cancers. C'est ce que semble confirmer, après d'autres recherches sur le même sujet, une nouvelle étude britannique.

Des risques moins grands de cancer

Cette étude a porté sur un vaste échantillon de plus de 470.000 personnes, âgées de 40 à 70 ans et suivies durant 4 ans, de 2006 à 2010.

Parmi ces personnes, plusieurs groupes ont été identifiés en fonction de leur régime alimentaire. Ainsi, 52 % des participants à cette étude mangeaient de la viande rouge plus de 5 fois par semaine.

44 % d'entre eux en ingéraient 5 fois au maximum, ou moins que cette quantité. Enfin, 2 % ne mangeaient que du poisson, tandis que 2 % suivaient un régime végétarien ou bien végétalien.

Pendant la phase d'observation de cet échantillon, 12 % des participants ont contracté un cancer. Les chercheurs se sont alors aperçus que les personnes consommant de la viande rouge 5 fois ou moins par semaine couraient un risque de développer un cancer de 2 % inférieur par rapport aux personnes en mangeant plus de 5 fois par semaine.

Et la protection serait encore plus importante pour les végétariens. À la fin des années 1990, une autre étude anglaise, portant sur plus de 30.000 femmes, et concernant le cancer colorectal, avait abouti à des conclusions similaires.

Le rôle possible du fer héminique

S'il existe une association entre la viande rouge et le développement de certains cancers, ce serait peut-être la faute du fer héminique. Celui-ci,, présent dans l'organisme, provient en effet des aliments d'origine animale, la viande rouge en particulier.

C'est même lui qui lui donne sa coloration. Au cours de la digestion, le fer héminique pourrait se transformer en un compensé toxique, qui entraînerait des mutations au niveau de l'ADN et endommagerait les tissus du côlon et du rectum.

Mais seule une consommation excessive de viande rouge pourrait produire une telle altération. Aussi les médecins conseillent-ils à leurs patients d'éviter d'en manger plus de 500 grammes par semaine.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
6 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !