Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Pourquoi va-t-il faire plus froid dans les bâtiments publics ?

Pourquoi va-t-il faire plus froid dans les bâtiments publics ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Pourquoi va-t-il faire plus froid dans les bâtiments publics ?

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
7 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Du fait de la guerre en Ukraine, la France risque de se voir privée, à terme, d'une partie du pétrole et du gaz russes. Cette situation incite le gouvernement à prévoir des mesures destinées à la fois à économiser l'énergie et à remplacer les hydrocarbures par des solutions renouvelables.

Des bâtiments publics moins chauffés

Même si la France n'est pas aussi dépendante des hydrocarbures russes que l'Allemagne, une rupture des approvisionnements en provenance de Russie pourrait avoir de sérieuses conséquences économiques.

De ce fait, un relatif rationnement du gaz, au cours de l'hiver prochain, n'est même pas exclu. Sans aller aussi loin, il est possible, dès à présent, de réduire la facture énergétique.

Et, dans ce domaine, le gouvernement se doit de donner l'exemple. C'est dans cette logique que le Premier ministre devrait demander aux administrations et services publics de baisser le chauffage de leurs bâtiments d'un degré.

C'est la ministre de la Transition écologique qui a annoncé cette mesure. Elle devrait faire partie du plan de résilience prévu par Jean Castex pour faire face aux conséquences économiques de la guerre en Ukraine.

Les énergies fossiles remplacées par des solutions renouvelables

Barbara Pompili a cependant précisé qu'une telle mesure d'économie n'était pas une fin en soi. Elle doit être interprétée comme un signe de la volonté du gouvernement de sortir des hydrocarbures et de les remplacer à terme par des sources d'énergie renouvelables.

Il s'agirait, par exemple, d'encourager plus encore qu'auparavant le remplacement des chaudières au fioul ou au gaz par des pompes à chaleur. Pour convaincre les Français d'aller dans ce sens, les pouvoirs publics vont mettre en place un fonds destiné à financer en partie de telles opérations.

La création de ce fonds, annoncé également par la ministre, devrait s'ajouter aux aides mises en place par l'État, comme MaPrimeRénov, qui sera augmentée à compter du 15 avril de cette année.

Barbara Pompili a enfin précisé que, dans la même logique, une campagne de promotion serait bientôt organisée pour inciter l'ensemble des Français à adopter ce que la ministre appelle des "écogestes".
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
7 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !