Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22: SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22
 
Invités
 
BENJAMIN HADDAD
 
Politologue - Directeur Europe du think tank Atlantic Council
 
ARMELLE CHARRIER
 
Éditorialiste en politique internationale - « France 2...

SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22: SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22 Invités BENJAMIN HADDAD Politologue - Directeur Europe du think tank Atlantic Council ARMELLE CHARRIER Éditorialiste en politique internationale - « France 2...

DeC dans l'air


SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22: SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22 Invités BENJAMIN HADDAD Politologue - Directeur Europe du think tank Atlantic Council ARMELLE CHARRIER Éditorialiste en politique internationale - « France 2...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
7 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

SON PÉTROLE, SA FAMILLE... LES POINTS FAIBLES DE POUTINE ? – 07/04/22
Invités
BENJAMIN HADDAD
Politologue - Directeur Europe du think tank Atlantic Council
ARMELLE CHARRIER
Éditorialiste en politique internationale - « France 24 »
CHRISTINE DUGOIN-CLÉMENT
Chercheure en géopolitique - Université Paris I-Sorbonne
MARIE DUMOULIN
Directrice du programme « Europe élargie »
ECFR (European Council on Foreign Relations)
La pression économique contre la Russie va s'intensifier dans les jours à venir. L'Union européenne prévoit d'adopter un cinquième paquet de sanctions après l'onde de choc provoquée par la découverte de scènes de massacres à Boutcha, dans la banlieue de Kiev. Exprimant son « indignation face à des crimes contre l’humanité, contre des civils innocents à Boutcha et dans de nombreuses autres villes » le président du Conseil européen Charles Michel a ainsi estimé devant les eurodéputés à Strasbourg qu’il s’agissait à d’« une preuve de plus que la brutalité russe contre le peuple ukrainien n’a pas de limites ». « Nous devons à nouveau augmenter la pression sur Poutine et le gouvernement russe », a déclaré de son côté la présidente de l'exécutif européen, Ursula von der Leyen mercredi alors que les représentants de l’UE sont en train de discuter de nouvelles mesures contre la Russie.
 
La Commission européenne a notamment proposé mardi aux Vingt-Sept d’arrêter leurs achats de charbon russe, qui représentent 45 % des importations de l’UE. Il y a quelques jours, c'est une décision qui était très loin d'être acquise, mais la découverte des images de civils tués et de fosses communes en Ukraine a clairement fait bouger les lignes, et cette mesure semble désormais recueillir l'unanimité des 27. Autre décision envisagée, celle d'interdire l'accès dans les ports de l'Union européenne pour les navires russes, avec toutefois quelques exceptions sur le transport de denrées alimentaires ou de l'aide humanitaire. L’UE devrait également sanctionner quatre banques supplémentaires, et interdire l'export d'un certain nombre de produits stratégiques. Mais Charles Michel veut aller plus loin. « Je pense que des mesures sur le pétrole et même le gaz seront nécessaires tôt ou tard », s’est positionné le responsable belge.
 
Néanmoins un embargo éventuel sur le pétrole (25 % des achats européens) et le gaz (45 % des importations de l’UE) fait toujours l’objet d’âpres discussions entre les Etats membres, Berlin ayant exprimé ses réticences. L’Allemagne ne peut pas se passer des livraisons de gaz russe « à court terme » et des sanctions contre Moscou dans ce secteur feraient plus mal à l’UE qu’à la Russie, a estimé lundi le ministre allemand des Finances, Christian Lindner. Nos sanctions « sont pertinentes car elles touchent la Russie beaucoup plus durement que nous », a par ailleurs déclaré la présidente de la Commission d’origine allemande Ursula von der Leyen, dans l’hémicycle alors qu’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères, est prévue lundi prochain, pour valider ces mesures.
 
Mais en Ukraine, le président Zelensky a dénoncé l’ « indécision » des Européens alors qu’une course contre la montre est engagée pour la population dans le Donbass devant les craintes d’une attaque massive imminente des forces russes. Des troupes russes qui sont redéployées dans l’est du pays après avoir quitté la région de Kiev et laissé derrière elles des cadavres de civils et des charniers.
 
Alors quelles sont les cartes dont dispose l'UE pour accentuer sa pression contre Vladimir Poutine ? Quelle est la situation à Boutcha et dans la région ? Que se passe-t-il dans le Donbass ? Enfin que s’est-il passé à Moura, cette petite ville du centre du Mali assiégée entre le 27 et le 31 mars où au moins 300 hommes civils ont été abattus d’après l'organisation Human Rights Watch ? Ce massacre porte-t-il la signature de la Russie, représentée dans le pays par les mercenaires de Wagner ?
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATI
Sortie:
7 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv