Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Le congé paternité est-il un succès ?: Créé seulement en 2002, le congé paternité a été perçu comme une avancée sociale et une meilleure reconnaissance des droits des pères. Pourtant tous les hommes n'en profitent pas.

Le congé paternité est-il un succès ?: Créé seulement en 2002, le congé paternité a été perçu comme une avancée sociale et une meilleure reconnaissance des droits des pères. Pourtant tous les hommes n'en profitent pas.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE


Le congé paternité est-il un succès ?: Créé seulement en 2002, le congé paternité a été perçu comme une avancée sociale et une meilleure reconnaissance des droits des pères. Pourtant tous les hommes n'en profitent pas.

DeChoses à Savoir ÉCONOMIE

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
10 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Créé seulement en 2002, le congé paternité a été perçu comme une avancée sociale et une meilleure reconnaissance des droits des pères. Pourtant tous les hommes n'en profitent pas.

La durée du congé paternité

Il a fallu attendre 2002 pour qu'un congé spécifique accordé aux pères succède au congé maternité, mis en place presque un siècle plus tôt, en 1909. Pourtant, 30 % des hommes qui pourraient y prétendre ne prennent pas ce congé.

Depuis juillet 2021, le congé paternité est de 25 jours calendaires, une manière de compter qui inclut tous les jours de la semaine, y compris les jours fériés. Ce congé est divisé en deux périodes, l'une, obligatoire, de 4 jours calendaires, et une autre, composée des 21 jours calendaires restants.

Des différences entre les salariés

La proportion des hommes profitant du congé paternité est très variable selon la nature du contrat de travail, la rémunération ou encore l'ancienneté dans l'entreprise.

Ainsi, les titulaires d'un CDI, dont la situation est plus stable, sont 87 % à prendre le congé paternité, contre seulement 67 % pour les personnes en CDD. D'une manière générale, la précarité de la situation professionnelle n'incite pas à profiter de cet avantage.

Ainsi, seulement le quart des chômeurs indemnisés, qui y ont pourtant droit, profitent de ce congé. Le niveau de rémunération joue aussi un rôle. En effet, ce sont les salariés les plus modestes et, à l'autre bout de l'échelle salariale, les mieux payés, qui prennent le plus volontiers ce congé paternité.

Des raisons diverses

Bien des raisons peuvent expliquer les réticences de certains salariés. Ainsi, certains d'entre eux, notamment ceux qui travaillent depuis peu dans l'entreprise, peuvent craindre que la prise de ce congé ne nuise à la suite de leur carrière.

De leur côté, les salariés les mieux rémunérés voient surtout, dans le congé paternité, dont les indemnités sont plafonnées, la perspective d'une perte de revenus.

Quant aux salariés en CDD ou en intérim, ils peuvent ne pas se sentir autorisés, compte tenu de leur situation, à prétendre à un tel congé.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
10 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Développez vos connaissances en économie !