Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Faire du sport est-il plus profitable aux personnes stressées ?: De nombreux travaux scientifiques ont pu mettre en évidence que les personnes souffrant d’anxiété et de dépression pouvaient présenter des perturbations de l’activité cérébrale notamment face au stress. Mais ce n’est pas tout, car ces personnes semblent également courir un risque plus important de souffrir, au cours de leur vie, d’un accident cardiovasculaire. Sachant que l’exercice physique semble pouvoir réduire l’impact du stress sur le fonctionnement du cerveau, tout en participant à la diminution du risque d’accident cardiovasculaire, des chercheuses et chercheurs étatsuniens se sont demandé si les personnes présentant des troubles anxieux ou dépressifs ne pourraient pas tirer un avantage encore plus important de la pratique d’une activité sportive que les autres personnes.

Faire du sport est-il plus profitable aux personnes stressées ?: De nombreux travaux scientifiques ont pu mettre en évidence que les personnes souffrant d’anxiété et de dépression pouvaient présenter des perturbations de l’activité cérébrale notamment face au stress. Mais ce n’est pas tout, car ces personnes semblent également courir un risque plus important de souffrir, au cours de leur vie, d’un accident cardiovasculaire. Sachant que l’exercice physique semble pouvoir réduire l’impact du stress sur le fonctionnement du cerveau, tout en participant à la diminution du risque d’accident cardiovasculaire, des chercheuses et chercheurs étatsuniens se sont demandé si les personnes présentant des troubles anxieux ou dépressifs ne pourraient pas tirer un avantage encore plus important de la pratique d’une activité sportive que les autres personnes.

DeChoses à Savoir CERVEAU


Faire du sport est-il plus profitable aux personnes stressées ?: De nombreux travaux scientifiques ont pu mettre en évidence que les personnes souffrant d’anxiété et de dépression pouvaient présenter des perturbations de l’activité cérébrale notamment face au stress. Mais ce n’est pas tout, car ces personnes semblent également courir un risque plus important de souffrir, au cours de leur vie, d’un accident cardiovasculaire. Sachant que l’exercice physique semble pouvoir réduire l’impact du stress sur le fonctionnement du cerveau, tout en participant à la diminution du risque d’accident cardiovasculaire, des chercheuses et chercheurs étatsuniens se sont demandé si les personnes présentant des troubles anxieux ou dépressifs ne pourraient pas tirer un avantage encore plus important de la pratique d’une activité sportive que les autres personnes.

DeChoses à Savoir CERVEAU

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
14 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

De nombreux travaux scientifiques ont pu mettre en évidence que les personnes souffrant d’anxiété et de dépression pouvaient présenter des perturbations de l’activité cérébrale notamment face au stress. Mais ce n’est pas tout, car ces personnes semblent également courir un risque plus important de souffrir, au cours de leur vie, d’un accident cardiovasculaire. Sachant que l’exercice physique semble pouvoir réduire l’impact du stress sur le fonctionnement du cerveau, tout en participant à la diminution du risque d’accident cardiovasculaire, des chercheuses et chercheurs étatsuniens se sont demandé si les personnes présentant des troubles anxieux ou dépressifs ne pourraient pas tirer un avantage encore plus important de la pratique d’une activité sportive que les autres personnes.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
14 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Pour tout comprendre, jour après jour, sur le fonctionnement du cerveau. Textes de Christophe Rodo, neuroscientifique.