Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

POUTINE MENACE DE COUPER LE GAZ - 14/04/2022: Poutine menace de couper le gaz
 

 
LES INVITÉ.ES :
 
- Général Jean-Paul PALOMEROS - Ancien chef d’état-major, ancien commandant suprême de la transformation de l’OTAN
 
Pierre HAROCHE - Chercheur en sécurité européenne - Institut de Re...

POUTINE MENACE DE COUPER LE GAZ - 14/04/2022: Poutine menace de couper le gaz LES INVITÉ.ES : - Général Jean-Paul PALOMEROS - Ancien chef d’état-major, ancien commandant suprême de la transformation de l’OTAN Pierre HAROCHE - Chercheur en sécurité européenne - Institut de Re...

DeC dans l'air


POUTINE MENACE DE COUPER LE GAZ - 14/04/2022: Poutine menace de couper le gaz LES INVITÉ.ES : - Général Jean-Paul PALOMEROS - Ancien chef d’état-major, ancien commandant suprême de la transformation de l’OTAN Pierre HAROCHE - Chercheur en sécurité européenne - Institut de Re...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
65 minutes
Sortie:
14 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Poutine menace de couper le gaz

LES INVITÉ.ES :
- Général Jean-Paul PALOMEROS - Ancien chef d’état-major, ancien commandant suprême de la transformation de l’OTAN
Pierre HAROCHE - Chercheur en sécurité européenne - Institut de Recherche stratégique de l’École militaire
Pascal BONIFACE - Directeur de l’IRIS, Institut de Relations Internationales et Stratégiques
Iryna DMYTRYCHYN - Maîtresse de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco)

Au 50e jour de l’invasion russe en Ukraine, les Etats-Unis ont décidé, pour la première fois, de livrer des armes lourdes à Kiev. Le président américain qui rechignait jusqu’à présent à envoyer tous les équipements réclamés par son homologue ukrainien, faisant valoir que cela risquerait de faire des Américains une partie prenante à la guerre, a finalement autorisé mercredi l’envoi d’armes offensives dans la nouvelle tranche d’aide débloquée d’une valeur de 800 millions de dollars. Ce revirement stratégique américain survient alors que chaque jour on mesure un peu plus l’ampleur du carnage. Joe Biden n’hésitant plus a accusé Vladimir Poutine de mener un génocide en Ukraine quand le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a qualifié lui l’Ukraine de véritable « scène de crime ».
 
Jugeant « inacceptable » que Joe Biden accuse son homologue russe Vladimir Poutine de « génocide » en Ukraine, le Kremlin entend poursuivre «ses plans » en Ukraine et menace désormais d'activer son arsenal nucléaire en mer Baltique, si la Finlande et la Suède intègrent l'Otan, un scénario vu d’un très mauvais œil par la Russie sur lequel les pays scandinaves vont se prononcer « assez vite ».
 
D’ici là, les forces russes poursuivent leur repositionnement vers l’est de l’Ukraine ainsi que la guerre d’information, cette fois autour du navire amiral de la flotte moscovite de la mer Noire. A-t-il été gravement endommagé, par une explosion que Moscou assure accidentelle ou par un tir de missile de l’armée ukrainienne ? En tout cas, le croiseur Moskva est ce jeudi en feu, et c’est un coup dur pour l’armée russe qui prépare un attaque massive dans le Donbass selon les services de renseignements ukrainiens.
 
Face à ce risque imminent, le président Zelensky avait de nouveau demandé hier des armes (avions de chasse, véhicules blindés, chars, système anti-missile) à ses alliés Occidentaux après avoir reçu à Kiev le président polonais et les chefs d'Etat des trois pays Baltes, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie, particulièrement inquiets des prochaines décisions du Kremlin, en particulier si celui-ci parvenait à s'extirper rapidement du bourbier ukrainien. Lundi, les ministres des Affaires étrangères de l'UE s’étaient déjà entendus pour augmenter les livraisons d'armes à l'Ukraine et avaient évoqué de nouvelles sanctions, notamment un embargo sur le pétrole russe. En réponse, Vladimir Poutine a accusé les Européens de « déstabiliser le marché » et a appelé ce jeudi à réorienter les exportations énergétiques russes de l'Europe vers l'Asie.
 
Alors pourquoi les Etats-Unis ont-ils décidé de livrer des armes lourdes à l’Ukraine ? Que signifie ce changement stratégique ? Quels sont les plans du Kremlin ? Les pays Baltes ont-ils raison de s’inquiéter ? L’UE peut-elle se passer rapidement du gaz et du pétrole russes ?

DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :
INTERNET : francetv.fr
FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5
TWITTER : https://twitter.com/cdanslair
INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/
Sortie:
14 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv