Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Et si la maladie de Parkinson pouvait se diagnostiquer par la peau ?: L’une des premières difficultés pour efficacement prendre en charge une personne atteinte d’une pathologie est d’arriver à clairement identifier le trouble dont elle souffre. L’observation des symptômes, la réalisation de tests cliniques et d’examens médicaux ont souvent pour objectif d’établir le diagnostic le plus précis possible afin d’y apporter une réponse thérapeutique appropriée. Mais il peut arriver que certaines pathologies bien que différentes puissent induire des manifestations cliniques très semblables les rendant parfois particulièrement difficile à distinguer. Or un mauvais diagnostic est souvent associé à une prise en charge médicale non-appropriée et potentiellement inefficace. C’est notamment le cas pour la maladie de Parkinson qui dans les premiers stades de son évolution et/ou en absence d’examens poussés peut être difficilement discernables d’autres pathologies telles que la paralysie supranucléai

Et si la maladie de Parkinson pouvait se diagnostiquer par la peau ?: L’une des premières difficultés pour efficacement prendre en charge une personne atteinte d’une pathologie est d’arriver à clairement identifier le trouble dont elle souffre. L’observation des symptômes, la réalisation de tests cliniques et d’examens médicaux ont souvent pour objectif d’établir le diagnostic le plus précis possible afin d’y apporter une réponse thérapeutique appropriée. Mais il peut arriver que certaines pathologies bien que différentes puissent induire des manifestations cliniques très semblables les rendant parfois particulièrement difficile à distinguer. Or un mauvais diagnostic est souvent associé à une prise en charge médicale non-appropriée et potentiellement inefficace. C’est notamment le cas pour la maladie de Parkinson qui dans les premiers stades de son évolution et/ou en absence d’examens poussés peut être difficilement discernables d’autres pathologies telles que la paralysie supranucléai

DeChoses à Savoir CERVEAU


Et si la maladie de Parkinson pouvait se diagnostiquer par la peau ?: L’une des premières difficultés pour efficacement prendre en charge une personne atteinte d’une pathologie est d’arriver à clairement identifier le trouble dont elle souffre. L’observation des symptômes, la réalisation de tests cliniques et d’examens médicaux ont souvent pour objectif d’établir le diagnostic le plus précis possible afin d’y apporter une réponse thérapeutique appropriée. Mais il peut arriver que certaines pathologies bien que différentes puissent induire des manifestations cliniques très semblables les rendant parfois particulièrement difficile à distinguer. Or un mauvais diagnostic est souvent associé à une prise en charge médicale non-appropriée et potentiellement inefficace. C’est notamment le cas pour la maladie de Parkinson qui dans les premiers stades de son évolution et/ou en absence d’examens poussés peut être difficilement discernables d’autres pathologies telles que la paralysie supranucléai

DeChoses à Savoir CERVEAU

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
17 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

L’une des premières difficultés pour efficacement prendre en charge une personne atteinte d’une pathologie est d’arriver à clairement identifier le trouble dont elle souffre. L’observation des symptômes, la réalisation de tests cliniques et d’examens médicaux ont souvent pour objectif d’établir le diagnostic le plus précis possible afin d’y apporter une réponse thérapeutique appropriée. Mais il peut arriver que certaines pathologies bien que différentes puissent induire des manifestations cliniques très semblables les rendant parfois particulièrement difficile à distinguer. Or un mauvais diagnostic est souvent associé à une prise en charge médicale non-appropriée et potentiellement inefficace. C’est notamment le cas pour la maladie de Parkinson qui dans les premiers stades de son évolution et/ou en absence d’examens poussés peut être difficilement discernables d’autres pathologies telles que la paralysie supranucléaire progressive ou le syndrome corticobasal.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
17 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Pour tout comprendre, jour après jour, sur le fonctionnement du cerveau. Textes de Christophe Rodo, neuroscientifique.