Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22: MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22
 
Invités
 
CHRISTOPHE BARBIER
 
Éditorialiste politique
 
Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur »
 
CARL MEEUS
 
Rédacteur en chef - « Le Figaro Magazine »
 
IVANNE TRIPPENBACH...

MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22: MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22 Invités CHRISTOPHE BARBIER Éditorialiste politique Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur » CARL MEEUS Rédacteur en chef - « Le Figaro Magazine » IVANNE TRIPPENBACH...

DeC dans l'air


MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22: MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22 Invités CHRISTOPHE BARBIER Éditorialiste politique Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur » CARL MEEUS Rédacteur en chef - « Le Figaro Magazine » IVANNE TRIPPENBACH...

DeC dans l'air

évaluations:
Longueur:
67 minutes
Sortie:
20 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

MACRON/ LE PEN : LA CONFRONTATION – 20/04/22
Invités
CHRISTOPHE BARBIER
Éditorialiste politique
Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur »
CARL MEEUS
Rédacteur en chef - « Le Figaro Magazine »
IVANNE TRIPPENBACH
Journaliste politique - « Le Monde »
NATHALIE MAURET
Journaliste politique - Groupe de presse régionale « Ebra »
Dimanche soir, nous connaîtrons le nom du futur président ou de la future présidente de la République. D’ici là, comme en 2017, les deux mêmes finalistes vont se soumettre ce soir au traditionnel débat de l’entre-deux-tours. D’un côté Emmanuel Macron (La République en marche), de l’autre Marine Le Pen (Rassemblement national). Ils défendront leurs programmes et tenteront de convaincre les électeurs encore indécis ou tentés par l’abstention.
 
Une émission de télévision diffusée à partir de 21 heures sur France 2, TF1 et la TNT qui pourrait se révéler décisive dans la course à l’Elysée. Il y a cinq ans, Marine Le Pen avait perdu trois points dans les sondages à l’issue de sa prestation suivie par 16,4 millions de téléspectateurs. Soit la pire audience de la Ve République pour un tel débat. Aujourd’hui, la candidate d’extrême droite assure « avoir appris de ses erreurs » et voit ce rendez-vous comme la dernière carte à abattre pour en finir avec le procès en incompétence. Son défi est de paraître crédible et elle le dit elle-même de « rassurer ». Alors l’ancienne présidente du Rassemblement national a voulu préparer son match retour en ne laissant rien au hasard. Agenda assoupli, mise au vert, fiches et notes thématiques, débats factices… Marine Le Pen a fait de ce rendez-vous la priorité de sa campagne d'entre-deux tours et tous les détails du plateau ou de l'organisation ont été scrutés et négociés. Les choix de réalisation, avec les plans de coupe, ont notamment été discutés dans le camp de Marine Le Pen, qui garde un mauvais souvenirs des images de 2017 sur lesquelles on la voyait se perdre dans ses fiches. Cette année, il a été décidé que ces plans, qui permettent notamment de voir les réactions des candidats aux propos de son opposant, seront autorisés « à la seule condition que les deux candidats se fassent face et tiennent le regard ».
 
Du côté d’Emmanuel Macron, à l’inverse, on garde un bon souvenir du débat de 2017, mais on sait également que tout a changé depuis. Le président-candidat a désormais un bilan à défendre. C’est un avantage pour Emmanuel Macron, qui peut cibler l’inexpérience de sa rivale. Mais c’est aussi un terrain d’attaque pour Marine le Pen qui a fait du pouvoir d’achat son thème majeur de campagne. Le président sortant va également essayer de convaincre les abstentionnistes et les électeurs de Jean-Luc Mélenchon pour augmenter ses chances de l’emporter dimanche.
 
Selon un sondage Ipsos publié mardi, à cinq jours du vote Emmanuel Macron était crédité de 56,5 % des intentions de vote au second tour (+0,5 point), contre 43,5 % pour Marine Le Pen (-0,5 point). La marge d'erreur est de 3,3 points. D’autre part, chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon au premier tour, 45 % (-1 point) n'exprimaient toujours pas de choix : cette proportion d'indécis ou de partisans de l'abstention et du vote blanc était montée jusqu'à 56 % en fin de semaine dernière. Le candidat pour lequel ils ont le plus de chances de voter au second tour est Emmanuel Macron (39 %, +1 point) devant Marine Le Pen (16 %, stable). Enfin si 71 % des électeurs se disent sûrs d’aller voter dimanche, 13 % d’entre eux estiment que leur vote peut encore changer.
 
Alors à quoi ressemblera et comment se prépare le débat de l'entre-deux-tours ? Quels sont les enjeux pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen ? Peut-il faire basculer l’élection présidentielle ?
DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45
FORMAT : 65 minutes
PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé
REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40
RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard
PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Product
Sortie:
20 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv