Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

SpinLaunch, la catapulte à satellites partenaire de la NASA ?: La NASA vient de signer un accord avec la start-up pour toute une série d'essais de lancement dès cette année.

SpinLaunch, la catapulte à satellites partenaire de la NASA ?: La NASA vient de signer un accord avec la start-up pour toute une série d'essais de lancement dès cette année.

DeChoses à Savoir TECH


SpinLaunch, la catapulte à satellites partenaire de la NASA ?: La NASA vient de signer un accord avec la start-up pour toute une série d'essais de lancement dès cette année.

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
2 minutes
Sortie:
21 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Vous souvenez-vous de SpinLaunch ? Il y a environ un an, nous vous avions présenté cette entreprise désireuse de créer un lanceur spatial dit propre, sans combustible, grâce à un environnement sous vide à haute vitesse. Et bien aussi fou que le projet puisse paraître, la NASA vient de signer un accord avec la start-up pour toute une série d'essais de lancement dès cette année. Aller, regardons en détail de quoi il s'agit !

L'an dernier, la vidéo des premiers essais de SpinLaunch était rapidement devenue virale sur internet. Installé près du Spaceport America au Nouveau-Mexique, le démonstrateur d'une trentaine de mètres de diamètres avait surtout intrigué les internautes par son design, à la croisée d'une parabole et d'un canon. Concrètement, une charge utile et un contrepoids tournent à très haute vitesse avant que n'ai lieu l'éjection de l'objet placé dans un environnement sous vide, le tout calculé au dixième de seconde près. Une fois expulsé, le projectile traverse un opercule avant de foncer dans l'atmosphère à haute vitesse. L'essai en question avait été commenté par plusieurs spécialistes, lesquels avaient pointé des contraintes énormes sur la charge utile ou encore la faible précision du guidage lors de l'éjection.

En attendant, la NASA profitera du démonstrateur pour se faire une idée de cette technologie. D'ailleurs, le contrat signé avec l'entreprise ne porte pas sur des lancements de satellites, mais simplement sur des tests. Une bonne nouvelle du point de vue financier puisqu'avec les fond alloués par la NASA, SpinLaunch pourra justement construire son démonstrateur de 100 mètres de diamètre plus rapidement, avant de tenter de convaincre l'agence américaine de l'utilité de son invention en fin d'année, grâce à un premier tir à vitesse maximale. D'après les experts, le tir nécessitera près d'une heure d'accélération pour projeter la charge utile à une vitesse significative. Quoiqu'il en soit, SpinLaunch espère atteindre une précision et une vitesse suffisante pour qu'il ne reste plus au projectile qu'à allumer un petit moteur fusée pour s'injecter en orbite.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
21 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.