Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Rafraichir les villes avec des bâtiments en forme de nuages ?

Rafraichir les villes avec des bâtiments en forme de nuages ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Rafraichir les villes avec des bâtiments en forme de nuages ?

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
26 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Les effets du changement climatique se font de plus en plus ressentir ces dernières années avec des vagues de chaleur régulières, notamment en ville. C'est donc pour tenter de vivre au frais que le studio de design Framlab, basé en Norvège et aux Etats-Unis, travaille sur un projet de boîtes placées au-dessus des rues, entre les bâtiments, intitulé : Projet Oversky. Actuellement présenté à une exposition consacrée à l’architecture et au changement climatique en Suède, ce système pourrait avoir bien des vertus. Je vous détaille tout ça dans cet épisode.
D'après les concepteurs d'Oversky que je cite, « le revêtement des modules utilise une technique appelée refroidissement radiatif. Grâce à l'ingénierie nanophotonique, une structure de matériau semblable à de la mousse avec des poches d'air à l'échelle nanométrique est conçue pour réfléchir la lumière du soleil et le rayonnement dans une bande étroite du spectre lumineux » fin de citation. Traduction : cette structure agira comme une sorte de miroir, épargnant le sol de subir l'effet grille pain avec le béton ou le goudron. Par ailleurs, la structure de la mousse devrait permettre de canaliser et collecter l'eau de pluie qui refroidira l'intérieur des boîtes, et grâce à un réseau de tuyaux, permettra d'alimenter les bâtiments voisins avec cette même eau de pluie. À noter que l'eau pourra également être aspergée sous forme de brume directement dans les rues. De plus, un revêtement extérieur en dioxyde de titane devrait permettre la purification de l'air en décomposant les polluants atmosphériques.
Par ailleurs, chaque module ne resterait pas vide d'après les designers, qui y voient déjà des lieux culturels, des studios d'art, des bureaux ou même des salles de cinéma, avec accès par escalier depuis la rue. Pour l'instant, aucune estimation du coût n'a été révélé pour ce projet. Mais étant donné qu'il s’agit avant tout d’un projet de recherche, je cite Framlab, « il est important de souligner qu'Oversky cherche à explorer des moyens alternatifs et zéro émission pour garder nos villes au frais » fin de citation. Les modules placés au-dessus des rues doivent s’intégrer dans une stratégie plus globale d’atténuation de la chaleur des villes, expliquent les designers. Si Oversky ne peut pas voir le jour en tant que tel, la recherche sur les matériaux pourrait être utilisée dans d’autres applications. À cette allure, les chercheurs estiment que la température sur l'ensemble du globe pourrait augmenter de 4 degrés d'ici 2100.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
26 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.