Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Des moustiques « OGM » pour préserver l'environnement ?: Ces moustiques génétiquement modifiés pourraient tout simplement sauver la biodiversité, ou a minima, la préserver.

Des moustiques « OGM » pour préserver l'environnement ?: Ces moustiques génétiquement modifiés pourraient tout simplement sauver la biodiversité, ou a minima, la préserver.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Des moustiques « OGM » pour préserver l'environnement ?: Ces moustiques génétiquement modifiés pourraient tout simplement sauver la biodiversité, ou a minima, la préserver.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
28 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Vous connaissiez le maïs OGM destiné à pousser sans avoir besoin de beaucoup d'eau ? Et bien aujourd'hui, place au moustiques génétiquement modifiés, qui au lieu de résoudre les problèmes de faim dans le monde, pourraient tout simplement sauver la biodiversité, ou a minima, la préserver. Je sais, ça peut paraître étonnant étant donné qu'avec un demi-million de victimes chaque année, le moustique est l'espèce la plus meurtrière pour l'Homme. Qu'à cela ne tienne, une société britannique est bien décidée à relâcher deux milliards de moustiques OGM pour justement réguler de façon naturelle la population des moustiques, et ainsi préserver l'environnement.

Depuis plusieurs années, des entreprises comme l'américain Google ou l'anglais Oxitec expérimentent de nouvelles manières de diminuer la population de moustiques. L'entreprise Britannique a par ailleurs déjà procédé à des lâchers de moustiques OGM ces dernières années, avec un résultat assez satisfaisant qui aurait permis de limiter leur prolifération. Plutôt que de relâcher à nouveau 750 millions de moustiques OGM dans la nature Oxitec devrait prochainement en libérer deux milliards ! Ceci dit, de quels moustiques parle-t-on ? Concrètement ce seront tous des mâles appartenant à l'espèce Aedes aegypti. Objectif : que ces derniers se reproduisent avec des femelles, qui donneront naissance à des larves non-viables. En clair, ces larves mourront toutes avant l'âge adulte, empêchées par les gênes du mâle de produire une protéine nécessaire à leur développement.

D'après les scientifiques, ces moustiques génétiquement modifiés seraient inoffensifs pour l'environnement. Il s'agirait même d'une méthode a priori moins risquée que le fait d'assécher les zones humides où prolifèrent les moustiques, ou bien de pulvérisation de l’insecticide qui tue également d'autres insectes comme les abeilles. Ainsi, cette technique réduirait mécaniquement la population de moustique sans l'éradiquer totalement. La modification génétique apportée ne serait pas non plus néfaste pour l'alimentation de leurs prédateurs, comme les oiseaux et les chauves-souris d'après les chercheurs, ni même pour l'homme, étant donné qu'il ne s'agit que de mâles et que ce ne sont que les femelles qui piquent.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
28 avr. 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.