Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Modifier les arbres pour qu'ils retiennent davantage de carbone ?: L'objectif de la startup Living Carbon est de modifier génétiquement les arbres pour augmenter leur capacité de stockage du CO2.

Modifier les arbres pour qu'ils retiennent davantage de carbone ?: L'objectif de la startup Living Carbon est de modifier génétiquement les arbres pour augmenter leur capacité de stockage du CO2.

DeChoses à Savoir TECH VERTE


Modifier les arbres pour qu'ils retiennent davantage de carbone ?: L'objectif de la startup Living Carbon est de modifier génétiquement les arbres pour augmenter leur capacité de stockage du CO2.

DeChoses à Savoir TECH VERTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
1 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Connaissez-vous la startup californienne Living Carbon ? Il est fort probable que non et pourtant, si son projet finit par aboutir, cela représenterait une petite révolution pour la protection de l’environnent. Car vous le savez, les arbres sont de précieux alliés comme les plantes et les océans pour séquestrer le carbone que nous émettons dans l'atmosphère. Cette quantité étant limitée, l'objectif de cette entreprise spécialisée dans les biotechnologies serait de modifier génétiquement les arbres pour augmenter cette capacité de stockage du CO2.
Pour que les arbres capturent plus de carbone l'entreprise veut leur ajouter des gènes de citrouilles et d’algues vertes afin de stimuler la photosynthèse, ce qui mécaniquement augmenterait la quantité de carbone qu’ils sont capables de stocker. Pour rappel, la photosynthèse permet aux plantes de convertir le carbone en sucre et nutriments. Comme l'explique Yumin Tao, directeur scientifique de l’entreprise, le processus dépend essentiellement d’une enzyme centrale, appelée RuBisCo, qui extrait le dioxyde de carbone de l’air mais capture dans le même temps de l’oxygène. Cette réaction, nommée « oxygénation », produit une substance toxique appelé glycolate qui je cite gaspille non seulement de l'énergie, mais provoque une perte importante du carbone qui avait été capturé, et donc qui est à nouveau libéré dans l'air » fin de citation.
Si Yumin Tao n'explique pas comment citrouilles et algues vertes permettraient concrètement d'atteindre un tel résultat, il affirme qu'en mêlant plantes et technologie, Living Carbon pourrait je cite « améliorer la biomasse de plus de 50 % [au sein de l’arbre], ce qui est probablement impensable avec les méthodes traditionnelles » fin de citation. Pour l'instant, l’expérience ne se limite qu'aux peupliers, puisqu'il s'agit d'une espèce facile à manipuler par la technologie mais aussi très bien connue des scientifiques. D’après les premiers résultats, les quantités de glycolate observées ont bien été réduites. Pour rappel le glycolate est une substance qui en gros force l'arbre à rejeter du carbone, comme on l'a vu précédemment. Ceci, la technique de Living Carbon ne pourrait pas être appliquée sur tous les arbres puisque je cite Yumin Tao « certains arbres qui contiennent essentiellement les mêmes éléments génétiques ont des taux de photosynthèse différents simplement à cause des interactions entre les gènes ». Son partenaire, l’Université de l’Oregon va maintenant entrer dans une phase de quatre année de tests en pleine nature pour confirmer les résultats obtenus en laboratoire. À terme, Living Carbon espère pouvoir augmenter durablement la capacité de stockage de carbone des arbres, et ainsi, contrer ou à minima limiter l'action des gaz à effet de serre.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
1 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Green Tech.