Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

Coupure internet en France : que s'est-il passé ?: Si des grandes villes comme Paris, Lille et Lyon en ont subit les conséquences de plein fouet, c'est au final la grande majorité des abonnés Free qui en ont vraiment été victimes.

Coupure internet en France : que s'est-il passé ?: Si des grandes villes comme Paris, Lille et Lyon en ont subit les conséquences de plein fouet, c'est au final la grande majorité des abonnés Free qui en ont vraiment été victimes.

DeChoses à Savoir TECH


Coupure internet en France : que s'est-il passé ?: Si des grandes villes comme Paris, Lille et Lyon en ont subit les conséquences de plein fouet, c'est au final la grande majorité des abonnés Free qui en ont vraiment été victimes.

DeChoses à Savoir TECH

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
1 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Description

Peut-être en avez-vous été victime, la semaine dernière, une panne massive d'internet a touché de nombreuses personnes à travers la France... Si des grandes villes comme Paris, Lille et Lyon en ont subit les conséquences de plein fouet, c'est au final la grande majorité des abonnés Free qui en ont été victimes. Que s'est-il réellement passé ? Est-ce un simple accident ou une opération de sabotage organisée ? Toutes les réponses dans cet épisode.
Comme l'a expliqué le secrétaire d'Etat au numérique, Cédric O, on parle ici de coupures de câbles. De son côté, l'opérateur Free pointe du doigt des actes de malveillance. Si SFR a été touché dans une moindre mesure, Bouygues Telecom et Orange eux n'ont rien eu à déplorer étant donné que les deux groupes je cite « n'utilisent pas les liens concernés par les dysfonctionnements ». Concrètement, il semblerait que les câbles sectionnés soit de type « longue distance » inter-régionaux en fibre optique. Ces derniers passent notamment le long des autoroutes, des voies ferrées et des voies navigables.
D'après les informations du site Numerama, les couloirs sectionnés l'ont été volontairement en trois points : sur la liaison Paris-Lyon, la liaison Paris-Strasbourg et Paris-Lille. Ces ruptures de câbles seraient survenues quasi-simultanément, je cite « vers 3h20, 3h40 et 5h20 du matin » dans la nuit de mardi à mercredi la semaine dernière. Ces liaisons appelées « backbone » ou colonne vertébrale d'un réseau internet, servent à interconnecter le trafic internet entre différentes zones géographiques grâce à des fibres à très haut débit. D'après Free et les experts du secteur, il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'un acte volontaire, même si aucune explication officielle n'a été donné pour l'instant. Une enquête est toutefois en cours.
Pour Nicolas Guillaume, dirigeant de l'opérateur dédié aux professionnels Netalis, il est impossible que ces incidents soient liés à des travaux puisque je cite « des pelleteuses ne coupent pas Internet en pleine nuit vers 3h40 du matin […] Est-ce qu'il s'agit d'un acte de terrorisme numérique ? Peut-être. Il y a eu là un impact majeur, car la coordination des attaques sur les câbles a été bien faite, par des gens qui inévitablement connaissent le réseau » fin de citation. Depuis deux ans, plus de 200 antennes-relais ont été dégradées, le plus souvent brûlées par des militants anti 5G. À contrario, les actes de malveillance contre des fibres optiques sont beaucoup plus rares.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
1 mai 2022
Format:
Épisode du podcast

Titres dans cette série (40)

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet.